Les maladies du gazon sont l’ennemi de tout gestionnaire de terrain de sport. Heureusement, grâce à l’action des tondeuses robots Belrobotics, ce risque peut diminuer ! Découvrez comment !

Comme le montrent les résultats d’une étude conduite par la S.T.R.I. (l’institut de recherche sur le gazon sportif), les robots tondeuses seraient bénéfiques pour lutter contre les différentes maladies des pelouses. En effet, une tondeuse robot Bigmow aurait permis de diminuer l’importance d’une maladie causée par un champignon du gazon.

Les différentes maladies des pelouses

Tous les gestionnaires de terrains de sport désirent, pour leurs installations, un gazon d’une qualité optimale tout au long des saisons. Dans cette mission, certains de leurs principaux adversaires sont les différentes maladies du gazon telles que la rouille, la pourriture grise, le fil rouge, la fusariose, l’helminthosporiose, l’oïdium, la rhizoctonia, le pythium, etc. La plupart du temps, ces maladies peuvent disparaitre après application d’un antifongique. Malheureusement, les traiter ne supprime pas les causes de leur apparition.

Facteurs d’apparition d’une maladie de l’herbe

Beaucoup de ces maladies sont d’origine fongique et se développent lorsque certains facteurs favorables aux champignons sont réunis. C’est pourquoi, traiter la maladie ne suffit pas et, pour éviter son retour, il est nécessaire de supprimer ses facteurs d’apparition. Par exemple, le fils rouge (Laetisaria fuciformis) est une maladie du gazon qui se caractérise par l’arrivée de filaments rouges, le mycélium, entre les brins d’herbe. Elle attaque le gazon touffe par touffe. L’humidité, le manque d’azote et de trop nombreuses coupes de gazon non ramassées ou une mauvaise aération de la couche supérieure sont des facteurs qui peuvent permettre à ce champignon de se développer.

L’efficacité du robot tondeuse contre les maladies

Réalisée entre mars et novembre 2010 dans le parc Bingley St. Ives, une étude de la STRI a démontré que l’utilisation de robots tondeuse pouvait limiter l’importance d’une maladie. Cette étude compare différents résultats obtenus par une tondeuse hélicoïdale et une tondeuse robot automatique Bigmow. Par souci de d’équivalence, elle a été réalisée sur deux parcelles similaires mesurant chacune 10 x 25 mètres.

Parmi tous les paramètres étudiés, un point concerne les maladies. Les résultats montrent qu’en juin 2010, lorsque les deux parcelles ont été attaquées par le fil rouge, la parcelle gérée par la tondeuse robot Bigmow a été bien moins malade que celle gérée par la tondeuse traditionnelle. Si cette étude ne concerne que le fil rouge, il est possible de faire le lien entre une meilleure résistance aux maladies et d’autres points soulevés dans celle-ci. Par exemple, l’uniformité et la netteté de la coupe sont meilleures avec Bigmow. En outre, la sur présence de résidus de coupe de gazon et une mauvaise aération, deux des facteurs d’apparition du fil rouge, sont évités grâce au mulshing de haute qualité.

Un gain de temps et un investissement vite rentabilisé, en plus d’une meilleure résistance aux maladies ! Les tondeuses robots cumulent de nombreux avantages! N’hésitez pas à contacter nos équipes pour obtenir plus d’informations et à découvrir nos différents modèles de tondeuses robot.