Andrew Vaughan, propriétaire du High Legh Park Golf club situé au sud-ouest de Manchester, a récemment acquis une tondeuse de golf robotique. Découvrez le témoignage d’une expérience réussie ! 

Die automatischen Golfplatzrasenmäher: Erfahrungsbericht des High Legh Park Golf Club.

L’un des meilleurs Golf du Cheshire

Le High Legh Park a été créé en 1998 par Mark James, golfeur professionnel et membre de l’équipe qui remporta la Ryder cup de 1995 ! Racheté en 2011 par Andrew Vaughan, le golf a bénéficié depuis d’importants investissements. Désormais, il compte deux parcours, de superbes terrains d’entraînement, un practice et une « American Golf Academy ». Tous ces avantages en font une destination idéale pour tout golfeurs et l’un des meilleurs golfs du Cheshire.

De nouveaux robots pour une meilleure productivité

Pour continuer à développer les différentes installations du golf et augmenter la productivité, l’automatisation est apparue comme la meilleur solution aux responsables du club. Pour ce faire, ils ont fait appel à notre distributeur local : A.M.S. Grâce à leurs conseils, la tonte n’a pas été la seule tâche à être confiée à un robot et le ramassage des balles a également été automatisé grâce au ballpicker. En effet, auparavant, le ramassage des balles était quelque chose de très coûteux pour l’entreprise et de vraiment pénible pour les employés. Au High Legh golf club, dix à quinze mille balles sont frappées chaque jour ! En plus de ces désavantages, en hiver, il arrivait que des machines destinées à des travaux plus lourds soient bloquées par des balles perdues.

En une semaine, Andrew Vaughan a été véritablement convaincu par l’efficacité du ramasseur automatique et de la tondeuse Bigmow. Les balles sont ramassées dans toutes les zones du golf, même dans des endroits complexes car bosselés et pentus et son green est plus vert et en meilleure santé.

Une installation efficace des robots par Belrobotics

Un autre point qui semble ravir le propriétaire est la qualité de l’installation de l’infrastructure. Il met un point d’orgue à saluer le professionnalisme du technicien qui n’est parti que « Lorsqu’il a été certain que tout fonctionnait parfaitement » ainsi que la disponibilité de Belrobotics, à l’écoute pour le moindre petit problème.

Une décision prise grâce à un autre Green keeper.

Andrew Vaughan ne regrette pas sa décision, mais il nous explique pourtant qu’il n’était pas complètement convaincu, même après avoir vu les robots lors d’un festival dédié au golf. C’est véritablement lors d’un voyage à Roterdam, où il a rencontré le green keeper local, qu’il a été convaincu de l’efficacité du système par quelqu’un qui possédait un point de vue totalement indépendant.

Si comme, Andrew Vaughan, vous désirez passer aux tondeuses de golf robotiques, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons guider vers une formule adaptée et vous convaincre des nombreux avantages économiques et technique d’une telle solution !