BELROBOTICS
VOUS INFORME

Comment place-t-on le fil d’un robot tondeuse ?

04 05 2017

Comment la trajectoire de tonte d’un robot est-elle définie ? Quels sont les paramètres à prendre en compte pour l’installation d’une tondeuse robot ? La pose du fil doit-elle s’effectuer par un professionnel ? Comment garantir une installation de robot de qualité sur un terrain ?

Image: 
installation-placement-robot-tondeuse-belrobotics

Comment fonctionne une tondeuse robot ?

Le trajet d’un robot de tonte s’effectue grâce à un champ magnétique généré par un signal émis de la station de charge. Le parcours du robot est délimité par un fil périphérique. Le robot tond de façon continue et de manière aléatoire au sein de ce fil périphérique, il ne tond donc pas « en bandes ». La tonte aléatoire garantit que le robot passe partout, ne fait pas de marque et offre une hauteur d’herbe constante. Contrairement aux robots tondeuses gérés par système GPS, le fil est extrêmement précis.

Une implantation du fil professionnelle

Le placement du fil avec une placeuse permet d’enterrer complètement le câble. Par ailleurs, un travail à la main ne peut s’envisager sur un grand terrain. Les saignées se rebouchent en 1 semaine.

Installer un robot sur un terrain

Le premier élément à prévoir est l’emplacement de la station de charge. Le fil doit y être suffisamment droit pour que le robot puisse manœuvrer pour aller à la station de charge.  Il doit aussi y avoir une alimentation électrique à proximité.

Le fil périphérique part de la station dans le sens des aiguilles d’une montre. L’enjeu est de border l’entièreté de la zone à tondre mais cette dernière est rarement libre de tout obstacle.

Quels sont les obstacles pour un robot tondeuse ? :

1.   Les obstacles « simples »

Ce sont des obstacles (arbres, poteaux …) qui ne nécessitent pas la pose du fil périphérique autour, car le robot pour le gérer grâce à ces sonars et ces capteurs. Pour cela, l’obstacle doit être :

a.    Suffisamment large : le robot détecte un obstacle de plus de 10 cm de diamètre avec ces sonars. Il va ralentir, le toucher et manœuvrer.

b.    Suffisamment solide : lorsque le robot touche l’obstacle, il exerce une petite pression. L’obstacle doit pouvoir résister à cette légère pression.

c.    Egal avec le sol : il ne peut pas y avoir de racines apparentes autour d’un pied d’arbres sur lequel le robot pourrait se bloquer.

Le terrain peut contenir des obstacles qui ne répondent pas à ces critères : parterres de fleurs, zones d’eau, arbres avec des racines apparentes ou avec un tronc fragile … Comment indiquer au robot qu’il doit contourner ces zones ? Différentes options d’installation pour isoler l’obstacle existent selon le cas rencontré. 

2.   Les îlots

Si l’élément à isoler se trouve à plus de 5m du fil périphérique, s’il a moins de 5m de diamètre, il peut être considéré comme un « îlot ». Il doit être délimité de sorte que le robot le contourne. Le fil périphérique rejoint l’obstacle, il le contourne puis se torsade pour revenir à sa trajectoire initiale. La torsion du fil permet l’annulation des champs magnétiques, la tondeuse robot ne prêtera donc pas attention au fil torsadé.

NB : Tant le fil torsadé que le fil périphérique sont invisibles.

3.   Les pseudo-îlots

Si l’obstacle à contourner se trouve à moins de 5m du fil périphérique ou s’il fait plus de 5m de diamètre, il est alors considéré comme un « pseudo-îlot ». La manière de procéder pour l’isoler est alors quelque peu différente : le fil contourne l’obstacle puis revient sur ces pas en concernant un écart de minimum 40cm. Cette double rangée de fil indique au robot qu’il doit faire demi-tour.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour placer le fil périphérique ?

Si certains modèles de robots tondeuses ne nécessitent pas une installation professionnelle, la pose du fil périphérique est une tâche délicate, seule une pose réalisée dans les règles de l’art garantira un fonctionnement optimal au robot tondeuse. Opter pour une qualité d’installation professionnelle vous garantit :

  • Une étude sur mesure de votre terrain avant l’implantation

Cet obstacle est-il considéré comme un îlot ou comme un pseudo-îlot ? Ce passage étroit permet-il le passage d’un robot ? Comment procéder pour gérer les différentes parties d’une surface ? Une étude de faisabilité pour l’installation d’un robot n’est pas un luxe.

  • Le choix optimal pour l’emplacement de la station de charge

L’emplacement de la station de charge se doit d’être stratégique, outre l’aspect purement esthétique. L’efficacité du robot dépendra du temps et des difficultés qu’il a pour retourner à sa station de charge. D’autre part, comme le robot manœuvrera beaucoup à proximité de la station de charge, il est, par exemple, fortement déconseillé de placer la station près d’un point d’eau.

N’hésitez pas à contacter l’équipe de Belrobotics pour demander un devis et convenir d’un RDV.