Depuis 2015, la commune d’Assens utilise un robot tondeuse pour professionnel Parcmow. Séduite par celui-ci, les responsables communaux n’ont cessé de renforcer leur flotte de robots. Focus sur une commune convaincue !

Un ouvrier de la commune d’Assens à côté d’une des dix Parcmow

Une commune, pionnière dans l’utilisation des robots tondeuses

Assens est l’une des 98 communes du Danemark. Située sur la côte ouest de l’île de Fyn, elle comptait, en 2012, plus de 40.000 habitants. C’est l’une des premières communes à avoir investi dans une tondeuse robot pour prendre soin des terrains de sport situés dans ses différents villages.

Tout a commencé avec une Parcmow qui a été installée à Aarup en 2015 par notre distributeur local : PN-Maskiner A/S. L’expérience s’est révélée être très positive même si quelques aménagements ont dû être réalisés, car à Assens on utilise des pavés en pierre au niveau des corners. Ce n’est pas compatible avec une tondeuse robot, mais lorsque tous ceux qui utilisent habituellement le terrain ont réalisé que la coupe de l’herbe était bien plus belle qu’avec une tondeuse traditionnelle, plus personne ne voulait faire marche arrière !

Une flotte de robots professionnels qui ne cesse de croître

Dès 2016, quatre autres tondeuses robots ont rejoint la flotte de la commune d’Assens. Pourtant, l’accroissement de la flotte de robot ne s’est pas arrêté là et, en été 2017, c’est cinq autres robots qui sont arrivés, amenant le parc de robots à 10 Parcmow !

Une gestionnaire de terrain de sport convaincue par Belrobotics.

Outre une qualité de tonte améliorée, La gestionnaire de terrain de sport de la commune, Elisabeth Bonde, a également remarqué que l’utilisation de la tondeuse robot Parcmow permettait à sa commune de faire d’importantes économies.

Pour elle, les robots Belrobotics font du bon travail et fonctionnent parfaitement. Les seuls soucis ont toujours été causés par des erreurs humaines : des accessoires de sports oubliés sur le terrain après différentes activités sportives. Pour s’assurer que les tondeuses automatiques continuent de fonctionner à merveille, la commune a même fait l’achat de petits compresseurs à air. Ceux-ci, installés près de la station de charge de chaque robot, permettent de les nettoyer au moins une fois par semaine.

Avec toute cette installation, la commune d’Assens économise une somme non négligeable tout en favorisant la qualité de ses terrain et l’environnement. Elisabeth Bonde recommande d’ailleurs à d’autres communes de se lancer dans l’aventure robotique ! Si vous êtes convaincus ou si vous désirez obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe !