Lames de robot tondeuse : conseils d’utilisation  Quand remplacer les lames de sa tondeuse robot ? La fréquence de remplacement des lames d’un robot tondeuse dépend du modèle, de son utilisation et de votre terrain. Notre expérience en la matière nous permet de préciser que les lames de robots professionnels devraient être remplacées toutes les […]

tekening-mes-robotmaaier

Lames de robot tondeuse : conseils d’utilisation

 Quand remplacer les lames de sa tondeuse robot ?

La fréquence de remplacement des lames d’un robot tondeuse dépend du modèle, de son utilisation et de votre terrain. Notre expérience en la matière nous permet de préciser que les lames de robots professionnels devraient être remplacées toutes les 2 à 6 semaines pour s’assurer d’une qualité de coupe supérieure.

Il est impossible de comparer la durée de vie des lames de tondeuses robots pour grandes surfaces avec les modèles vendus dans le commerce. Les robots professionnels fonctionnent pendant de longues périodes, sur des zones très étendues (parfois jusqu’à 20 000 m²). Une usure plus rapide de cet élément, crucial pour une tonte parfaite, est donc inévitable. Il est cependant possible de la retarder en s’assurant de respecter certains conseils.

Bonne pratique : Nous vous recommandons fortement de vérifier l’état de cette partie de votre robot chaque semaine après son installation et au début de chaque saison après son hivernage. Après plusieurs semaines d’utilisation, vous aurez une vision claire de la durée de vie des lames de votre robot en fonction des conditions de votre espace vert ou de votre terrain de sport.

 Quelles sont les pannes fréquentes et leurs causes ?

Dans bien des situations, une lame abîmée ou émoussée est causée par un élément du terrain. Pour vous permettre d’augmenter la durée de vie des lames de votre robot et d’éviter un maximum de problèmes, voici un résumé des pannes les plus fréquentes et de leurs causes.

 1. Le tranchant de la lame est trop usé, ce qui diminue la qualité du mulching et peut abîmer la pelouse

Quelles sont les situations qui peuvent entraîner un tel problème ?

A.  Couper de l’herbe haute en une seule tonte

Pour éviter d‘émousser trop rapidement le tranchant de la lame, il est conseillé de régler la hauteur de coupe à 5 ou 10 mm sous la taille de l’herbe et de procéder à plusieurs coupes. Il est important de penser à cette situation, notamment lors des premières tontes en début de saison.

B. La lame entre en contact avec une bosse de terre

En cas de bosse trop haute ou de trou trop profond, le pantographe, qui permet aux lames d’épouser la forme du terrain, ne fonctionne pas correctement et la lame peut entrer en contact avec le sol, ce qui l’émousse rapidement. Le mieux est donc de s’assurer qu’il n’existe pas de bosse ou de creux trop profond sur votre terrain, et de les reniveler ou de les exclure de la zone de tonte.

 

C.  La lame entre en contact avec un marqueur de terrain en nylon

Même si les marqueurs de terrain en nylon ne sont pas des obstacles durs qui peuvent briser une lame, ils peuvent néanmoins l’émousser à force d’impacts répétés. Il est donc conseillé de les tailler plus courts que votre hauteur de coupe.

Image name: marqueur-terrain-nylon
Image alt : un marqueur de terrain en nylon : dangereux pour les lames

2. L’extrémité de la lame est pliée ou cassée, rendant la tondeuse inopérante

Quelles sont les situations qui peuvent entraîner un tel problème ?

A. La lame a touché un obstacle solide (gicleur, pierre, racine, déchet, …)

Si l’obstacle est utile, comme un gicleur, vous pouvez tenter de l’abaisser pour que le robot tondeuse passe au-dessus sans le toucher. Vous pouvez aussi régler votre hauteur de coupe plus haut que l’obstacle, voire modifier la disposition du câble périphérique pour placer l’obstacle hors de la zone de tonte.

B.  La lame a touché un goal déplaçable

La zone métallique en bas de ces goals est parfois indétectable. Il est donc conseillé de les enlever de la zone de tonte pour éviter tout problème.

3. La lame a un jeu de plus de 2 mm ou la lame a disparu

Dans certaines situations, le passage de la vis peut s’abîmer et s’élargir causant du jeu, voire entraînant la perte d’une des lames. Si vous repérez plus de 2 mm de jeu, il se peut qu’un élément de votre terrain en soit la cause.

Quelles sont les situations qui peuvent entraîner un tel problème ?

A.  La lame a touché une taupinière

La terre des taupinières ralentit la lame ou la stoppe. Elle reprend ensuite une vitesse normale une fois l’obstacle passé. La résistance de l’obstacle implique que les lames forcent pendant un moment. L’énergie déployée peut desserrer les vis (voire abîmer le passage de vis). Il est donc conseillé d’enlever les taupinières de votre terrain.

B. Votre terrain comprend des zones sans herbe

Lorsque la lame passe d’une zone avec herbe à une zone sans herbe, sa vitesse de rotation change, car il n’y a plus de résistance. Si ce changement de vitesse se produit trop souvent, cela peut abîmer le pivot et le trou de passage de la vis. Pour éviter un tel problème, vous pouvez modifier la hauteur de coupe pour réduire la différence de vitesse entre les zones avec et sans herbe (moins la tondeuse coupe, moins sa vitesse en est impactée).

C. Votre terrain comprend des sillons

Ces sillons peuvent notamment apparaître près de la station de charge. La lame peut alors toucher les zones élevées des sillons, ce qui, en plus d’émousser la lame, peut induire une force supplémentaire sur le pivot car la lame force sur la terre. Il est donc conseillé de mettre à niveau pour éviter tout problème, voire d’utiliser une herbe synthétique qui évitera les sillons.

Depuis la mise à jour 4.2 de notre logiciel, nos tondeuses robots peuvent tondre différentes parcelles à différentes hauteurs. Il peut donc être intéressant d’augmenter la hauteur de coupe dans la zone proche de la station.

D.  La zone adjacente à votre câble périphérique comprend des hautes herbes

Les mauvaises herbes d’une certaine hauteur qui se trouvent juste à la limite du câble peuvent tout de même être touchées par les lames des têtes 1, 3 et 5. Ceci peut émousser ou abîmer la lame en fonction du type de mauvaises herbes. Il est donc préférable d’entretenir les abords des fils périphériques.

 4. Autres causes

A.  Le pantographe a du jeu

Le pantographe permet à la lame d’épouser les courbes du sol. Or, dans certaines situations, le bras de ce pantographe peut avoir un jeu. La lame est alors inclinée. Dans une telle situation, elle coupera ou touchera plus profondément le sol que les autres lames. Vous pouvez repérer et suspecter un tel problème si une lame précise s’abîme plus vite que les autres ! Il sera alors nécessaire de remplacer des pièces du pantographe.

B. Le pantographe ne bouge pas de manière fluide

Dans certaines situations, le pantographe ne peut bouger de manière fluide et donc suivre les courbes du terrain. Le disque de lame lié peut alors toucher le sol et s’émousser ou se briser plus vite que les autres. Dans une telle situation, il est important de nettoyer le pantographe, et si cela ne règle pas le problème, de consulter votre spécialiste.

Belrobotics travaille continuellement à l’amélioration de ses lames pour qu’elles s’adaptent à un maximum de situations possible et à un maximum de terrains. Cependant, pour des situations spécifiques, les lames peuvent s’abîmer plus rapidement que prévu. Si cette situation se produit sur votre terrain après avoir analysé les différents points précisés dans cet article, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider au mieux !