Les robots tondeuses sont de plus en plus choisies pour s’occuper de terrains de sport, des subventions existent pour faciliter l’achat.

Automatiser la tonte d’espaces verts à l’aide de technologies robotisées semble de plus en plus devenir un objectif concret pour les propriétaires et gérants d’espaces verts, tant bien privés que publics.

Même si l’investissement réalisé pour s’équiper d’une telle technologie est rapidement rentabilisé, du moins avec de l’équipement de qualité comme celui de Belrobotics, l’investissement reste pour le moins conséquent. Sachez qu’il existe des subventions pour aider à l’achat de ce type de matériel.

En ce qui concerne les infrastructures sportives, il y a une possibilité de subside de 75%, pouvant aller jusqu’à 90% si l’infrastructure est dédiée à la pratique de disciplines sportives pour les personnes à mobilité réduite.
Dans ce cadre, est considéré comme éligible aux subventions : le matériel professionnel pour assurer la maintenance de tout sol sportif et nettoyer les revêtements de sol sportif en synthétique. À condition d’atteindre les objectifs suivants : augmenter la qualité sportive des terrains de jeux en Région Wallonne, conserver les performances d’origine des surfaces, prolonger dans le temps les caractéristiques initiales des surfaces et assurer la longévité des terrains.

Cette subvention est proposée par INFRASPORTS qui subsidie l’achat d’équipement sportifs et l’achat du gros matériel d’entretien des infrastructures sportives.

La subvention est ouverte aux pouvoirs locaux, clubs sportifs, ASBL de gestion et écoles si ces dernières permettent l’utilisation publique de leur infrastructure sportive en dehors des heures scolaires.

Un dossier par an peut être introduit.
Après l’obtention du subside, le bénéficiaire maintient l’affectation de l’équipement et/ou du matériel durant 10 ans à dater de sa mise en service.

Vous pouvez obtenir plus d’information sur les conditions requises pour demander une telle subvention sur le portail internet de la région wallonne.