BELROBOTICS
VOUS INFORME

L’analyse de sol et le plan de fumure : les conseils de pro

30 06 2017

Quand procéder à une analyse de sol ? Un plan de fumure adéquat permet de faire des économies, d'obtenir un terrain impeccable et respectueux de l’environnement.

Image: 
robot tondeuse option multizone belrobotics

Quel est le meilleur moment pour faire une analyse de sol ?

Effectuer une analyse de sol à la fin de période de pousse, en octobre – novembre, permet d’établir un véritable plan de fumure et de correction. On peut alors planifier tous les engrais nécessaires pour l’année. L’analyse se fait parfois entre janvier et mars, mais l’automne reste le choix le plus judicieux, car c’est en fonction des résultats des analyses que l’on peut faire des corrections. Prenons qu’il manque du potassium ou du phosphore, le premier peut se mettre avant ou en milieu d’hiver et le second, plus mobile, juste avant le printemps. Notez que les Centres Provinciaux agricoles permettent de faire des analyses de sol pour les terrains de foot à des prix compétitifs.

L’enjeu d’un plan de fumage personnalisé au terrain

Le plan de fumage annuel est primordial pour garantir une pelouse de qualité. En effet, les équilibres dans le sol changent d’une année à l’autre. Le taux de potassium et de magnésium par exemple variera en fonction du temps notamment. C’est pourquoi la base du plan est l’analyse de sol. Chaque période demande des doses et des types d’engrais différents. Ajouter du phosphore en début d’hiver pour rendre les cellules plus résistances au gel et en été pour lutter contre les sécheresses est recommandé. Par ailleurs, le plan de fumure est un plan directeur pour déterminer les quantités d’éléments demandés par le sol. À la clef : une réduction des dépenses et une image de club eco friendly.

Un club de foot eco-friendly

Lorsqu’on connaît les besoins du sol, les Head Groundsman des clubs sont en mesure de ne pas mettre de doses excessives de produits nocifs sur le terrain. Notez que de plus en plus de restrictions pour l’utilisation du phosphore se mettent en place. C’est un élément chimique de plus en plus décrié en raison de la pollution qu’il occasionne. Aujourd’hui il existe des bactéries qui rendent le phosphore naturel, du sol, accessible à la plante. Il se pose après un sursemis. Ces dernières permettent de réduire l’empreinte écologique d’un club ou d’un golf. Pensez à l’image que vous désirez véhiculer !