Comment entretenir sa pelouse en été ?

Les beaux jours arrivent et, avec eux, les températures remontent. Si les longues journées chaudes et ensoleillées en ravissent plus d’un, elles peuvent devenir inquiétantes lorsqu’on possède une pelouse ou un gazon professionnel ! En effet, qu’elle soit destinée au sport ou à l’apparat, une pelouse peut souffrir et se détériorer, tout particulièrement lors de périodes chaudes !

Tondre sa pelouse en été

L’herbe pousse moins vite en plein été. Il n’est donc pas nécessaire de tondre aussi régulièrement qu’à d’autres saisons. Cependant, pour que votre pelouse passe sans encombre la saison chaude, c’est au printemps, dès la sortie de l’hiver, que tout se prépare.

En effet, une tonte régulière permet de freiner la croissance des brins d’herbe en hauteur. La pelouse se densifie et les racines des herbes ont tendance à croître. Le gazon est donc mieux ancré au sol (pratique pour tous les terrains de sport), et lorsque les premières chaleurs apparaîtront, le réseau de racines aura bien plus facile de puiser l’humidité à disposition.

Au-delà de la préparation printanière, il est également conseillé de tondre plus haut (2-3 millimètres) lorsque l’été s’installe, afin de conserver au maximum l’humidité au niveau du sol et d’éviter que l’herbe ne jaunisse par manque d’eau. Si la canicule se prolonge, vous pourriez même arrêter de tondre car le métabolisme des herbes peut se mettre en pause en cas de températures élevées, et votre gazon cessera de pousser.

Enfin, vérifiez également l’état de vos lames, quel que soit votre système de tonte. Des lames non suffisamment aiguisées peuvent arracher le brin au lieu de le trancher, ce qui accélère également le jaunissement, surtout par temps sec.

Sur ces points, les tondeuses robots Belrobotics sont très avantageuses. La tonte automatique vous permet de tondre souvent et fréquemment au printemps, pour vous assurer une herbe dense et résistante sans devoir dégager du temps supplémentaire (ou du personnel et donc du budget). En outre, la hauteur de tonte est directement réglable depuis l’application connectée, et il est intéressant de préciser que nos lames ont un tranchant aussi aiguisé qu’un scalpel, ce qui diminue énormément le stress du gazon !

Arroser sa pelouse en été

Lorsque le temps chaud se prolonge et que la pluie se fait attendre, il peut devenir important d’apporter de l’eau à votre gazon, surtout s’il est destiné au sport. Mais attention, pour arroser, il vaut mieux respecter quelques notions de base.

Tout d’abord, arroser trop régulièrement est souvent inutile, voire néfaste (ceci dépend aussi du type de gazon : certains types comme les pelouses à l’anglaise ont besoin de plus d’eau). En effet, face à une forte chaleur qui s’éternise, le métabolisme de l’herbe se ralentit et elle n’absorbera pas autant d’eau qu’en temps normal. Le trop-plein risque de s’évaporer et, pire encore, si votre pelouse est sujette au feutre, l’eau ne pourra pas atteindre les racines et s’installera dans cette couche de matériaux organiques, risquant de favoriser le développement de maladies et de champignons dans votre gazon !

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’arroser en pleine journée est contre-productif. La chaleur du sol fera s’évaporer l’eau en quelques minutes, et elle n’aura pas l’occasion d’être absorbée complètement. Attendez deux bonnes heures après le coucher du soleil, voire la matinée, pour le faire ! De la même manière, mieux vaut un arrosage important pour que l’eau puisse être absorbée par le sol. Par la suite, tant que ce même sol reste humide, arroser est inutile !
Encore une fois, les tondeuses robots sont des adjuvants indirects à un bon entretien. Elles évitent la formation de feutre et permettent donc un arrosage plus efficace. En outre, le mulching favorise la conservation de l’humidité et la fertilisation, ce qui est d’autant plus avantageux en été !

Si cette solution vous semble intéressante, n’hésitez pas à consulter les avantages offerts par une tondeuse robot ou à découvrir quelle tondeuse automatique est faite pour vous. Vous pouvez aussi nous contacter pour obtenir plus d’informations !

Vols et actes de vandalisme sur des robots tondeuses : encore moins de risques !

Suivre votre robot à la trace grâce à « Connected line » !

Désormais, avec la gamme de robots tondeuses Connected line, vous n’êtes plus seulement prévenu par sms en cas de déplacement anormal de votre tondeuse, mais vous pouvez également suivre sa position sur l’application mobile ou sur votre navigateur web !

De la même manière, si vous devez tondre une zone publique et craignez le vandalisme, sachez qu’au moindre problème, vous serez directement averti par l’application. Tondeuse retournée ou déplacée, lame bloquée, vous serez mis au courant du moindre problème et vous pourrez directement les résoudre !

Des vols de tondeuses rarissimes et inutiles

Au-delà du fait que dérober un robot pourvu d’un GPS intégré et traçable est assez « dangereux » pour un éventuel voleur, c’est aussi peu utile car ils sont principalement destinés à un marché de niche et possèdent donc certaines caractéristiques qui réduisent les risques. Tout d’abord, sans station de charge, un robot ne peut fonctionner. Ensuite, un robot étant lié à son terrain, si l’on tente de l’intégrer à une autre station, nous serons immédiatement mis au courant. Autre point non négligeable, nos tondeuses sont trop imposantes que pour être placées dans le coffre d’un véhicule de taille moyenne.

Nous pourrions également croire qu’il est toujours possible de voler un robot pour en récupérer des pièces, mais, premièrement, le risque n’en vaut pas vraiment la chandelle et, deuxièmement, toutes les pièces sont faites sur mesure ce qui rend ce type de vol parfaitement inutile.

Le vandalisme sur les robots tondeuses, une question d’insouciance

Tout comme pour le vol, les problèmes de vandalisme sont rares. La plupart du temps, ce sont des objets oubliés et trop petits pour être détectés qui abîment les lames de la tondeuse. Heureusement, une lame ne suffit pas pour stopper le travail de la tondeuse et, en attendant un technicien, elle peut continuer de fonctionner. Ensuite, n’oubliez pas que les coques de nos tondeuses sont fabriquées en rotomoulage, et qu’elles sont donc capable de résister au choc d’une balle de foot (100km/h) et même d’une balle de golf à pleine vitesse (200km/h). Enfin, soyez rassuré, si votre robot devait être tagué il ne risquerait rien hormis d’être désormais totalement personnalisé.

Si vous étiez tout de même confronté à un cas de vandalisme volontaire, vous seriez, comme nous l’avons précisé plus haut, immédiatement prévenu. En outre, nos avancées technologiques ont rendu notre nouvelle gamme de robots tondeuses encore plus résistante ! Des châssis aux roues en passant par les connecteurs, tous nos matériaux sont fiables et ultra-solides. Rien d’étonnant que nos tondeuses soient les plus résistantes du marché.

Si malgré tout vous restez soucieux, n’oubliez pas que vous pouvez toujours organiser vous-même les horaires de tonte et, par exemple, programmer la coupe de votre pelouse très tôt le matin. Vous pouvez aussi placer la station de charge dans une zone qui peut être fermée la nuit ou aux heures à risque. Enfin, pour être véritablement convaincu, rien de tel qu’une période de test. Nous proposons un essai de 6 mois pour un budget défiant toute concurrence pour que vous puissiez tester toutes les possibilités de nos tondeuses robots !

Pour conclure, pas d’inquiétude car même si ces situations se produisent quelquefois, les statistiques de nos principales alertes concernent ces trois problèmes et non le vol/vandalisme :

  • Un fil brisé par un facteur extérieur comme, par exemple, un coup de bèche ;
  • Un robot ne retrouvant pas sa station de recharge ;
  • Une erreur causée par une tête de coupe bloquée par un facteur extérieur comme, par exemple, une bouteille, une canette ou une branche ;

Si vous désirez obtenir plus d’informations sur tous ces points, n’hésitez pas à contacter nos experts ou à chercher un revendeur !

Posted in FAQ

Tondeuse connectée, retour d’expérience de la commune de Beveren

Comme nous nous préoccupons toujours à 100 % de la satisfaction de nos clients, nous leur avons posé plusieurs questions précises afin d’obtenir leur avis sur notre nouvelle gamme de robots 100 % connectés. Voici un résumé de leurs réponses, sous forme d’interview, qui intéressera certainement tous ceux qui se posent des questions sur ces tondeuses connectées !

Pouvez-vous nous expliquer en quelques lignes la situation de votre commune en ce qui concerne vos terrains à tondre ?

Les deux terrains gérés par les tondeuses Belrobotics sont situés dans la zone sportive municipale de Beveren. L’entretien de cette zone est normalement assuré par les équipes vertes de la commune. Cet entretien est assez important car ces terrains sont utilisés pour les entraînements de la première équipe du club de football Waasland-Beveren.

Quand avez-vous décidé de passer aux robots-tondeuses ?

Le club de sport a constamment besoin d’une pelouse parfaitement taillée, et nous n’avons malheureusement pas suffisamment de personnel pour cela. Les tondeuses-robots permettent de remédier à ce problème.

Toute l’équipe était-elle unanime ?

Oui.

Quels ont été les principaux éléments qui ont motivé le choix d’une tondeuse-robot ?

Le fait de ne pas avoir besoin de personnel supplémentaire était un point capital, et l’aspect « connecté » permettant de toujours connaître la position exacte de la tondeuse et d’être directement averti s’il y a le moindre problème a également joué un rôle dans cette décision.

Utilisez-vous fréquemment l’application sur navigateur ? Ou sur mobile ?

Nous utilisons beaucoup l’application, mais également la version navigateur.

Qu’en pensez-vous ?

Elle remplit parfaitement son rôle : nous sommes directement avertis si quelque chose ne va pas.

Trouvez-vous qu’il manque des aspects aux applications ?

Non.

Vous a-t-on expliqué en détail comment l’utiliser ?

Tout à fait.

L’utilisation est-elle suffisamment facile pour les différents superviseurs ?

Oui.

Depuis leur mise en place, que pensez-vous de nos tondeuses connectées ?

Elles font assez bien leur travail. Cependant, si nous devions faire une remarque : pendant la période la plus fertile, l’herbe pousse parfois vite et comme la tondeuse tond aléatoirement, elle laisse parfois quelques petits coins moins bien tondus.

Si, comme la commune de Beveren, vous êtes intéressé(e) par les tondeuses-robots et la possibilité de libérer du temps pour vos équipes vertes, n’hésitez pas à nous contacter ou même à demander un devis gratuit pour une tondeuse-robot  !

Entretenir son gazon et éviter le feutre !

Qu’est-ce que le feutre ?

Le feutre est une couche de matériaux organiques entremêlés située entre le gazon et le sol. Elle peut atteindre jusque 4 centimètres d’épaisseur et provoquer différents désagréments. Cette couche apparait lorsque les débris organiques produits par le gazon s’accumulent trop vite pour être naturellement décomposés par l’activité biologique du sol. Cet amoncellement s’explique notamment par la présence de lignine dans les différentes parties qui composent le gazon. Cette dernière est une biomolécule très résistante à la décomposition. C’est cette dernière qui compose en grande partie le bois et qui rigidifie les différentes parties d’une plante. Dans le gazon, les nœuds des tiges, le collet (la base du brin d’herbe) et les rhizomes en contiennent de plus grandes quantités. C’est pourquoi ils sont décomposés plus difficilement par l’activité biologique et forment donc la majorité du feutre.

Pourquoi le feutre se développe-il ?

La production de feutre est un phénomène naturel, cependant, plusieurs éléments peuvent l’accélérer :

  1. Certaines espèces de gazon produisent plus de lignine et donc plus de feutre
  2. Un sol acide diminue le nombre de micro-organismes capables de décomposer les déchets organiques
  3. Certains pesticides peuvent diminuer la population de vers de terre qui limite la présence de feutre en aidant à la décomposition
  4. Une utilisation trop importante de fertilisant peut augmenter la production de feutre, soit parce qu’elle acidifie les sols, soit parce qu’elle augmente la croissance de racines, de tiges et de rhizomes responsables de ce dernier
  5. Un arrosage intensif peut diminuer la rapidité de décomposition du feutre en diminuant l’action des micro-organismes
  6. Une trop grande présence de résidus de tonte favorise également l’apparition de feutre

Quels sont les problèmes causés par le feutre ?

Le feutre n’est pas, en lui-même, problématique. Une fine couche peut protéger le gazon en l’isolant partiellement, en augmentant sa souplesse et sa résistance face au piétinement tout en diminuant le compactage du sol. Malheureusement, dans la plupart des cas, la couche de feutre est trop importante et les inconvénients dépassent de loin les avantages :

  1. Le feutre agit comme une éponge et retient l’eau, empêchant une bonne irrigation du sol.
  2. L’arrosage en période sèche est plus difficile et le gazon risque plus rapidement de se dessécher.
  3. Trop de feutre, implique une plus grande sensibilité du gazon aux écarts de température
  4. Le feutre est une zone où les maladies, les champignons et les insectes nuisibles se développent facilement
  5. Les pesticides qui combattent ces derniers sont moins efficaces car ils traversent difficilement le feutre
  6. Les opérations mécaniques nécessaires à la suppression du feutre risquent toujours d’abimer le gazon
  7. Les fertilisants passent également difficilement à travers cette barrière organique
  8. Le gazon s’acidifie et de la mousse y apparaît plus facilement

Combattre le feutre grâce aux tondeuses robots Belrobotics !

Les tondeuses robots permettent de diminuer la présence de feutre grâce à leur mulshing très efficace. Une tonte fréquente de la pelouse par cette méthode lui apporte suffisamment d’éléments nutritifs nécessaires à sa bonne croissance, à l’inverse des déchets de tontes traditionnelles. Une tonte traditionnelle implique souvent d’apporter à sa pelouse un complément d’engrais qui cause, nous l’avons vu, l’apparition d’un surplus de feutre et limite l’activité biologique du sol.

Autre élément, la méthode mulshing utilisée par les tondeuses robots produit un paillis fin et de très bonne qualité. Il est donc facilement désintégré par les micro-organismes présents dans le sol. En revanche, les déchets de tontes traditionnelles encombrent le sol et se décomposent difficilement, augmentant la production de feutre.

Diminuer le feutre n’est qu’un des nombreux avantages qu’apportent nos robots. Si vous êtes convaincus, n’hésitez pas à contacter nos équipes ou à demander un devis.

Des robots-tondeuses pour les centres sportifs, des subventions existent

Automatiser la tonte d’espaces verts à l’aide de technologies robotisées semble de plus en plus devenir un objectif concret pour les propriétaires et gérants d’espaces verts, tant bien privés que publics.

Même si l’investissement réalisé pour s’équiper d’une telle technologie est rapidement rentabilisé, du moins avec de l’équipement de qualité comme celui de Belrobotics, l’investissement reste pour le moins conséquent. Sachez qu’il existe des subventions pour aider à l’achat de ce type de matériel.

En ce qui concerne les infrastructures sportives, il y a une possibilité de subside de 75%, pouvant aller jusqu’à 90% si l’infrastructure est dédiée à la pratique de disciplines sportives pour les personnes à mobilité réduite.
Dans ce cadre, est considéré comme éligible aux subventions : le matériel professionnel pour assurer la maintenance de tout sol sportif et nettoyer les revêtements de sol sportif en synthétique. À condition d’atteindre les objectifs suivants : augmenter la qualité sportive des terrains de jeux en Région Wallonne, conserver les performances d’origine des surfaces, prolonger dans le temps les caractéristiques initiales des surfaces et assurer la longévité des terrains.

Cette subvention est proposée par INFRASPORTS qui subsidie l’achat d’équipement sportifs et l’achat du gros matériel d’entretien des infrastructures sportives.

La subvention est ouverte aux pouvoirs locaux, clubs sportifs, ASBL de gestion et écoles si ces dernières permettent l’utilisation publique de leur infrastructure sportive en dehors des heures scolaires.

Un dossier par an peut être introduit.
Après l’obtention du subside, le bénéficiaire maintient l’affectation de l’équipement et/ou du matériel durant 10 ans à dater de sa mise en service.

Vous pouvez obtenir plus d’information sur les conditions requises pour demander une telle subvention sur le portail internet de la région wallonne.

Posted in FAQ

Les tondeuses de Golf automatiques : témoignage du High Legh Park Golf club.

L’un des meilleurs Golf du Cheshire

Le High Legh Park a été créé en 1998 par Mark James, golfeur professionnel et membre de l’équipe qui remporta la Ryder cup de 1995 ! Racheté en 2011 par Andrew Vaughan, le golf a bénéficié depuis d’importants investissements. Désormais, il compte deux parcours, de superbes terrains d’entraînement, un practice et une « American Golf Academy ». Tous ces avantages en font une destination idéale pour tout golfeurs et l’un des meilleurs golfs du Cheshire.

De nouveaux robots pour une meilleure productivité

Pour continuer à développer les différentes installations du golf et augmenter la productivité, l’automatisation est apparue comme la meilleur solution aux responsables du club. Pour ce faire, ils ont fait appel à notre distributeur local : A.M.S. Grâce à leurs conseils, la tonte n’a pas été la seule tâche à être confiée à un robot et le ramassage des balles a également été automatisé grâce au ballpicker. En effet, auparavant, le ramassage des balles était quelque chose de très coûteux pour l’entreprise et de vraiment pénible pour les employés. Au High Legh golf club, dix à quinze mille balles sont frappées chaque jour ! En plus de ces désavantages, en hiver, il arrivait que des machines destinées à des travaux plus lourds soient bloquées par des balles perdues.

En une semaine, Andrew Vaughan a été véritablement convaincu par l’efficacité du ramasseur automatique et de la tondeuse Bigmow. Les balles sont ramassées dans toutes les zones du golf, même dans des endroits complexes car bosselés et pentus et son green est plus vert et en meilleure santé.

Une installation efficace des robots par Belrobotics

Un autre point qui semble ravir le propriétaire est la qualité de l’installation de l’infrastructure. Il met un point d’orgue à saluer le professionnalisme du technicien qui n’est parti que « Lorsqu’il a été certain que tout fonctionnait parfaitement » ainsi que la disponibilité de Belrobotics, à l’écoute pour le moindre petit problème.

Une décision prise grâce à un autre Green keeper.

Andrew Vaughan ne regrette pas sa décision, mais il nous explique pourtant qu’il n’était pas complètement convaincu, même après avoir vu les robots lors d’un festival dédié au golf. C’est véritablement lors d’un voyage à Roterdam, où il a rencontré le green keeper local, qu’il a été convaincu de l’efficacité du système par quelqu’un qui possédait un point de vue totalement indépendant.

Si comme, Andrew Vaughan, vous désirez passer aux tondeuses de golf robotiques, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons guider vers une formule adaptée et vous convaincre des nombreux avantages économiques et technique d’une telle solution !

Les tondeuses robots professionnelles séduisent la commune d’Assens

Une commune, pionnière dans l’utilisation des robots tondeuses

Assens est l’une des 98 communes du Danemark. Située sur la côte ouest de l’île de Fyn, elle comptait, en 2012, plus de 40.000 habitants. C’est l’une des premières communes à avoir investi dans une tondeuse robot pour prendre soin des terrains de sport situés dans ses différents villages.

Tout a commencé avec une Parcmow qui a été installée à Aarup en 2015 par notre distributeur local : PN-Maskiner A/S. L’expérience s’est révélée être très positive même si quelques aménagements ont dû être réalisés, car à Assens on utilise des pavés en pierre au niveau des corners. Ce n’est pas compatible avec une tondeuse robot, mais lorsque tous ceux qui utilisent habituellement le terrain ont réalisé que la coupe de l’herbe était bien plus belle qu’avec une tondeuse traditionnelle, plus personne ne voulait faire marche arrière !

Une flotte de robots professionnels qui ne cesse de croître

Dès 2016, quatre autres tondeuses robots ont rejoint la flotte de la commune d’Assens. Pourtant, l’accroissement de la flotte de robot ne s’est pas arrêté là et, en été 2017, c’est cinq autres robots qui sont arrivés, amenant le parc de robots à 10 Parcmow !

Une gestionnaire de terrain de sport convaincue par Belrobotics.

Outre une qualité de tonte améliorée, La gestionnaire de terrain de sport de la commune, Elisabeth Bonde, a également remarqué que l’utilisation de la tondeuse robot Parcmow permettait à sa commune de faire d’importantes économies.

Pour elle, les robots Belrobotics font du bon travail et fonctionnent parfaitement. Les seuls soucis ont toujours été causés par des erreurs humaines : des accessoires de sports oubliés sur le terrain après différentes activités sportives. Pour s’assurer que les tondeuses automatiques continuent de fonctionner à merveille, la commune a même fait l’achat de petits compresseurs à air. Ceux-ci, installés près de la station de charge de chaque robot, permettent de les nettoyer au moins une fois par semaine.

Avec toute cette installation, la commune d’Assens économise une somme non négligeable tout en favorisant la qualité de ses terrain et l’environnement. Elisabeth Bonde recommande d’ailleurs à d’autres communes de se lancer dans l’aventure robotique ! Si vous êtes convaincus ou si vous désirez obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe ! 

Obtenir un gazon plus dense : Comment et pourquoi ?

Les avantages d’une pelouse plus dense

Pour les particuliers, l’esthétique d’une pelouse est souvent importante, mais pour les gestionnaires de terrain de sport cet aspect seul ne suffit pas. Ils doivent également surveiller d’autres paramètres selon le sport pratiqué et la fréquentation de leurs terrains :

La densité de la pelouse, la fermeté du gazon, l’uniformité de la tonte et la hauteur de l’herbe, l’aération du gazon, la présence de feutre, la lutte contre les maladies, la lutte contre les adventices, la nécessité, ou non, d’un semis de regarnissage ou de réparation, le décompactage des différentes couches du terrain ou leur roulage, le sablage du terrain et son chaulage, et aussi l’arrosage et la fertilisation du gazon.

Tous ces paramètres ont impact important sur la qualité du jeu. Parmi ceux-ci, la densité du gazon revêt une importance particulière. En effet, une grande concentration de brins et de racines permet une bien meilleure résistance au piétinement et à l’arrachement. Pour les terrains de sports, parfois soumis à rude épreuve, c’est un paramètre non négligeable.

Comment avoir un gazon bien fourni ?

Tondre plus souvent pour densifier sa pelouse !

Pour obtenir un gazon bien dense et fourni, il est nécessaire de le tondre souvent. Lorsque la croissance vers le haut est freinée par une tonte très régulière, les herbes s’adaptent et s’étirent en longueur grâce à une multiplication des bourgeons latéraux. Parallèlement, le développement des racines ne cesse pas et elles croissent à la fois horizontalement et vers le bas. Ces deux paramètres permettent un meilleur ancrage du gazon au sol, le rendant bien plus résistant. Attention, s’il est nécessaire de tondre fréquemment sa pelouse, certaines variétés de gazon ne supportent pas bien les tontes trop courtes.

Les tondeuses robots, une solution sur mesure !

Augmenter la fréquence de tonte sur un terrain de sport, avec une tondeuse traditionnelle, augmentera la charge de travail et, invariablement, le budget. Une tondeuse robot permet d’éviter cet inconvénient en tondant automatiquement la pelouse tous les jours. De plus, le mulching de haute qualité d’une tondeuse telle que le robot Bigmow, favorise la croissance des racines et solidifie d’autant plus le gazon.

C’est pourquoi, si vous désirez un terrain parfait et ce, sans effort, n’hésitez pas à nous contacter pour demander un devis !

Comment éviter les maladies du gazon ?

Comme le montrent les résultats d’une étude conduite par la S.T.R.I. (l’institut de recherche sur le gazon sportif), les robots tondeuses seraient bénéfiques pour lutter contre les différentes maladies des pelouses. En effet, une tondeuse robot Bigmow aurait permis de diminuer l’importance d’une maladie causée par un champignon du gazon.

Les différentes maladies des pelouses

Tous les gestionnaires de terrains de sport désirent, pour leurs installations, un gazon d’une qualité optimale tout au long des saisons. Dans cette mission, certains de leurs principaux adversaires sont les différentes maladies du gazon telles que la rouille, la pourriture grise, le fil rouge, la fusariose, l’helminthosporiose, l’oïdium, la rhizoctonia, le pythium, etc. La plupart du temps, ces maladies peuvent disparaitre après application d’un antifongique. Malheureusement, les traiter ne supprime pas les causes de leur apparition.

Facteurs d’apparition d’une maladie de l’herbe

Beaucoup de ces maladies sont d’origine fongique et se développent lorsque certains facteurs favorables aux champignons sont réunis. C’est pourquoi, traiter la maladie ne suffit pas et, pour éviter son retour, il est nécessaire de supprimer ses facteurs d’apparition. Par exemple, le fils rouge (Laetisaria fuciformis) est une maladie du gazon qui se caractérise par l’arrivée de filaments rouges, le mycélium, entre les brins d’herbe. Elle attaque le gazon touffe par touffe. L’humidité, le manque d’azote et de trop nombreuses coupes de gazon non ramassées ou une mauvaise aération de la couche supérieure sont des facteurs qui peuvent permettre à ce champignon de se développer.

L’efficacité du robot tondeuse contre les maladies

Réalisée entre mars et novembre 2010 dans le parc Bingley St. Ives, une étude de la STRI a démontré que l’utilisation de robots tondeuse pouvait limiter l’importance d’une maladie. Cette étude compare différents résultats obtenus par une tondeuse hélicoïdale et une tondeuse robot automatique Bigmow. Par souci de d’équivalence, elle a été réalisée sur deux parcelles similaires mesurant chacune 10 x 25 mètres.

Parmi tous les paramètres étudiés, un point concerne les maladies. Les résultats montrent qu’en juin 2010, lorsque les deux parcelles ont été attaquées par le fil rouge, la parcelle gérée par la tondeuse robot Bigmow a été bien moins malade que celle gérée par la tondeuse traditionnelle. Si cette étude ne concerne que le fil rouge, il est possible de faire le lien entre une meilleure résistance aux maladies et d’autres points soulevés dans celle-ci. Par exemple, l’uniformité et la netteté de la coupe sont meilleures avec Bigmow. En outre, la sur présence de résidus de coupe de gazon et une mauvaise aération, deux des facteurs d’apparition du fil rouge, sont évités grâce au mulshing de haute qualité.

Un gain de temps et un investissement vite rentabilisé, en plus d’une meilleure résistance aux maladies ! Les tondeuses robots cumulent de nombreux avantages! N’hésitez pas à contacter nos équipes pour obtenir plus d’informations et à découvrir nos différents modèles de tondeuses robot.

La nouvelle gamme 2018 des robots Belrobotics

L’expérience des différents types de terrains

Plusieurs milliers de robots Belrobotics ont été installés sur de grandes surfaces. De nombreux terrains de sport, foot et golf principalement, mais également jardins privés, sites industriels et parcs publics, sont équipés de leurs tondeuses robots. La grande force de la marque : aucun compromis entre économie et qualité de tonte. Des professionnels en témoignent. Fort des expériences de ses acteurs de terrains, les équipes ne cessent de mettre à jour l’efficacité des robots de tonte qui aboutissent dans le lancement d’une nouvelle ligne de robots.

La Connected Line et ses innovations révolutionnaires

La nouvelle gamme, baptisée Connected Line, possède des qualités novatrices.

  • Robots 100% connectés

La Connected Ligne dispose d’une application pour smartphone et tablette. Vous êtes ainsi en mesure de gérer le robot tondeuse ou une flotte complète entièrement à distance. Tous les paramètres des tontes sont programmables en ligne. Les statistiques de travail, l’historique de maintenance, les mises à jour nécessaires, la localisation GPS en cas de vol ou encore les éventuelles erreurs sont gérables via l’application en ligne. Les services en ligne proposés par Belrobotics offrent un véritable confort et un gain de temps non négligeable.

nouveaux tondeuses robots belrobotics 2018

  • Résistance et fiabilité renforcées par rapport à la première génération de robots

L’usage professionnel des tondeuses robots Belrobotics exige une inébranlable solidité. Leur châssis en aluminium et leur boitier étanche à la poussière et totalement waterproof en font les robots les plus robustes du marché. Chaque composant est conçu pour résister aux intempéries. Les tondeuses peuvent aisément rester toute l’année dehors.

nouveaux tondeuses robots belrobotics 2018

  • Expérience utilisateur améliorée

La performance des robots n’est pas l’unique préoccupation des ingénieurs de Belrobotics, leur maniabilité est essentielle. Le design est au service de la sécurité et l’interface est intuitive. De nouvelles fonctionnalités offrent d’autant plus de services qui simplifient l’usage du robot : un assistant à l’’installation, de vérification de la maintenance et mise à jour du logiciel à distance.

nouveaux tondeuses robots belrobotics 2018

  • Navigation perfectionnée

Les possibilités de navigation des tondeuses ont été davantage optimisées. Le passage du robot dans des chemins étroits devient possible, et cela en combinaison avec une utilisation sur plusieurs terrains impeccable. La détection des obstacles s’est perfectionnée et le retour par GPS à la station d’accueil fait gagner un temps considérable.

Découvrez les différents modèles de tondeuses robots Belrobotics et demandez un devis gratuit en ligne.

La régénération traditionnelle en sursemis : les conseils de pro

Quand procède-t-on à un sursemis ?

En fin de championnat, en mai -juin, la période de régénération des terrains de foot s’opère. Notez qu’un second semis peut se faire en début de saison. L’option du sursemis traditionnel est, 9 fois sur 10, choisie. Une régénération complète, avec scalpage du terrain, se fait lorsque les dégâts sont trop importants et sur des terrains le permettant. En effet, les passages d’une machine (de type Koro Topfieldmaker) a un coût et le terrain ne peut être praticable rapidement.

Les différentes étapes d’une régénération en sur semis :

1Le sablage

Le sablage permet d’améliorer la texture et la structure du sol dans les premiers centimètres. De manière homogène, entre 30 et 60 tonnes de sable sont réparties sur le terrain. L’opération peut se répéter, en cas de nécessité, plusieurs fois sur l’année, mais l’efficacité de cette dernière sera optimale en période de croissance du gazon. Un sablage trop conséquent risque d’asphyxier le gazon et de permettre au feutre de proliférer. Mieux vaut un sablage régulier établi en fonction de l’analyse de sol. Certains terrains bénéficient d’un sablage mensuel, « top dressing ». Le terrain monte alors véritablement d’année en année ! Après plusieurs passages d’une machine type Koro, lors d’un scalpage de terrain, on revient au niveau initial.

Le sable peut-il user les lames d’un robot tondeuse ?

Non, car le sable ne reste pas en surface, l’arrosage le fait pénétrer plus facilement. Pour avoir une idée : 90 tonnes de sable réparti sur un terrain de 7140 m² vont représenter 0,8 cm. Il est alors beaucoup plus bas que la hauteur de coupe préconisée, de 4 cm. Sur un green de golf, par contre, oui, les lames vont subir le sablage, car la hauteur de coup est alors de 4 mm.

2L’aération

Le piétinement des joueurs, les passages des machines d’entretien, les précipitations et le tassement naturel du sol peuvent provoquer un compactage du terrain. Or, l’équilibre air-eau d’un sol est un paramètre déterminant pour l’obtention d’une pelouse saine et pérenne. Le carottage s’effectue rarement sur les terrains de foot, il se pratique sur les greens de golf où la faible hauteur de gazon permet sa mise en place aisément. L’aération au Verti-Drain est préférée pour les terrains de foot.

3Le sursemis

Entre 150 et 300 kg de semence 100% ray-grass, essentiellement, sont déversés sur le terrain. Le type de semoir utilisé déterminera le nombre de passages nécessaires. L’engrais doit contenir une proportion plus importante de phosphore afin de stimuler les jeunes plans. Et une très basse salinité est exigée, car les sels dans les engrais vont avoir un plus gros effet sur les jeunes plantules que sur un gazon plus mature. Cet index salin est donc un paramètre à ne pas négliger lors de semis ou sursemis. A contrario, opter pour un engrais agricole, chargé en sel, se répercutera sur l’efficacité de la régénération et donc sur la qualité du gazon.

4L’arrosage

L’étape de l’arrosage et délicate. L’enjeu est de conserver le terrain humide, mais pas mouillé. Il est conseillé de faire des arrosages aussi souvent que nécessaires en fonction du temps. Une sonde hydrométrique permet de contrôler le niveau d’humidité, mais une vérification manuelle peut très bien faire le job également. Il s’agit de conserver les 2-3 cm du terrain humide, car le système racinaire des jeunes pousses ne leur permet pas d’aller chercher l’eau plus en profondeur. Le rapport air – eau, déjà mentionnée lors de l’étape de l’aération, est important. L’air est primordial pour éviter d’asphyxier le sol.

Quel laps de temps pour obtenir un tapis herbeux ?

Avec un ray-grass et des conditions optimales d’arrosage, la plante est capable de germer en 4 jours, de commencer à taler en 15 jours et de former un jeune tapis herbeux en 3 semaines. Attention, ces diverses étapes peuvent prendre beaucoup plus de temps. Elles dépendent, notamment, du suivi et du type d’engrais.

Peut-on tondre durant la régénération ?

Quand est-il de la tonte durant ce processus de régénération ? S’il reste un tapis herbeux relativement dense, les robots peuvent être mis directement en fonction sur le terrain. Leurs lames, changées juste avant la régénération, sont suffisamment coupantes pour opérer sur le tout jeune gazon. La hauteur de coupe remonte à 4 cm et, une fois le gazon assez fort, elle peut être rabaissée. Dans le cas où le terrain est fort dégarni, il faut attendre 1 à 2 semaines pour mettre le robot sur le terrain. La hauteur de coupe peut alors être remontée jusqu’à 5 cm et être rabaissée petit à petit.

Une régénération boostée grâce au robot tondeuse

Le mulching des robots de tonte permet une régénération de l’herbe plus rapide que celle des tondeuses cylindriques avec mulching traditionnelles. La fréquence des tontes (jusqu’à 10 tondes par semaines contre 1 ou 2 avec des méthodes de tontes traditionnelles) va induire des coupes plus fines donc des déchets beaucoup plus ténus qui vont être plus facilement attaqués par les microorganismes. La décomposition sera plus efficace. Ce qui évite la fabrication d’un feutre dense. Les matières vont alors être restituées très rapidement. La pelouse est en permanence coupée, ce qui permet un plan d’engrais régulier et donc à la clef pour le club, des économies et une diminution de son impact écologique.

Tondeuses robots Belrobotics pour terrains de sport : retour d’expérience de deux professionnels

 

1Un gain de temps non négligeable

Un robot tondeur offre, pour Harry Kort, un gain de temps important par rapport aux méthodes de tonte traditionnelles : « vous pouvez tondre quand vous le voulez. Vous pouvez tondre le jour et la nuit, mais aussi entre des séances d’entraînement et des compétitions. De plus, grâce au faible poids de la machine, il est même possible de tondre lorsqu’il pleut ». Pour une organisation sportive qui compte plus de 9000 membres dont une grande partie utilise les terrains, c’est un avantage certain ! Eize Linstra explique, quant à lui, qu’il a dû faire face, il y a quelque temps, à un manque de savoir-faire et de bénévoles pour gérer les pelouses de son club. L’arrivée de deux tondeuses Belrobotics a été : « un grand soulagement pour les bénévoles qui ne doivent plus s’occuper que des dommages importants sur les terrains ».

 

2Des tondeuses économiques

Pour beaucoup d’organisations, le budget occupe une place importante dans le choix du matériel de tonte. Néanmoins, l’acquisition d’une tondeuse automatique est vite rentabilisée. L’ancien président du conseil d’administration du V.v. ODV en est convaincu : « grâce aux tondeuses robots, nous avons économisé beaucoup d’argent. Elle tond pour moins cher que la municipalité. En outre, il y a eu un avantage supplémentaire que nous n’avions pas prévu. La tondeuse robot a permis la rénovation d’un de nos terrains. Grâce à son faible poids, elle a offert une seconde vie à un terrain qui était devenu humide car compacté à force d’être tondu par les machines de la municipalité. Nous avons donc économisé une rénovation ! ».

 

3Un terrain de sport de meilleure qualité

Les économies ne sont pas le seul avantage de ce type de tondeuse et nos deux professionnels sont également ravis du travail de leurs robots tondeurs. Tout d’abord, le poids des machines empêche le sol d’être compacté. Eize Linstra affirme que ceci permet une meilleure oxygénation du sol et donc un gazon de meilleure qualité. De plus, il explique que le mulching des herbes du terrain fournit non seulement de la nourriture au gazon, mais évite également aux sportifs d’avoir des chaussures maculées d’herbes.

 

4Une tondeuse écologique et durable

Pour Harry Kort, dont le centre sportif fait partie du parc des sciences d’Utrecht, un tel robot se doit d’être durable et écologique. C’est le cas des robots tondeuses Belrobotics qu’il trouve « écologiques et durables car ils ne font aucun bruit et il n’est pas nécessaire d’y mettre de l’essence ». Heureux de cet aspect, il trouve qu’il pourrait même être amélioré avec, par exemple, une utilisation de l’énergie solaire.

 

5Entretien et supervision

Si les tondeuses automatiques permettent de gagner du temps et offrent une tonte de qualité elles nécessitent, comme toutes les machines, un peu d’entretien. Il est, par exemple, nécessaire de nettoyer leurs lames afin d’enlever les morceaux d’herbes qui s’y collent à cause de la pluie ou de la rosée matinale. Pour sa part, Kort  nettoie ses tondeuses robots au compresseur. Cet entretien lui prend environ un quart d’heure par machine. Pour plus d’information sur le sujet, consultez l’article sur la maintenance et l’entretien des robots tondeuses Belrobotics.

Selon le responsable des installations sportives, il faut également être attentif à certains paramètres comme la hauteur de l’herbe qui, si elle est trop longue, peu après sa coupe « créer un feutrage sur le terrain et l’étouffer », ou encore à l’humidité car : « elle peut engendrer la formation de moisissures ». En somme, comme il le dit très bien lui-même : « L’herbe ne devient pas moins vulnérable, vous devez continuer à la surveiller ». Nos utilisateurs apprécieront ces conseils !

Comme nos deux professionnels, vous devez gérer des terrains de sport ? Consultez toute l’information sur l’entretien des pelouses sportives sur le blog et n’hésitez pas à contacter nos équipes pour plus de renseignements sur nos offres de tondeuses robots et un devis gratuit pour votre club.

Compte rendu de l’action des tondeuses robots sur le parc sportif de Buitenboom aux Pays-Bas

1Un tapis plus épais et plus fort sans effort

Les effets de l’action des robots sur la pelouse sont conséquents. Selon les observations de l’administrateur et du directeur, le tapis a changé, il est beaucoup plus épais et plus fort sur les terrains entretenus par les robots de tonte que sur ceux avec une tonte traditionnelle. La différence entre les deux tapis est presque d’une unité de pression atmosphérique. Le besoin d’aération est donc moindre, ce qui réduit le coût de l’entretien : « Vous devez effectuer moins d’aération et vous économisez sur le coût de la tonte manuelle et sur le déchargement des boutures »

2Une mise en place professionnelle des stations de charge

L’installation des robots se fait par l’équipe du revendeur regional  ATARO bv. Elle nécessite une logistique particulière. L’emplacement de la station de charge doit être pensé en fonction des zones à couvrir. Une analyse via Google Earth et une réflexion minutieuse a été effectuée par les collaborateurs d’ATARO. Elles sont, dans la majorité des cas, placées au centre des différentes parcelles de terrain à tondre. Chaque tondeuse a sa propre trajectoire et respecte la zone de tonte préalablement programmée.

3Un travail d’équipe

L’installation des robots nécessite également un ajustement, minime, de la gestion de l’infrastructure des goals. Les filets des goals doivent être surélevés de sorte que les robots puissent passer en dessous. Il est nécessaire d’effectuer cette manipulation après chaque match. Les équipes doivent être tenues au courant et collaborer toutes ensemble pour mettre ce système en place.

4Aucun vol de robot tondeuse

Certains étaient sceptiques quant à la potentialité de vandalisme et de vol du robot. La direction, mais aussi les bénévoles, craignait également la perte visuelle de la tondeuse robot. Leurs craintes se sont rapidement envolées : le système GPS Track and Trace des robots permet de connaitre en temps réel l’emplacement exacte des robots. En outre, sans code d’accès, un robot est inutilisable. L’article de la Foire Aux Questions sur le vandalisme appuie ces propos.

Résolution rapide du problème de zones non tondues

La station de charge alimente deux fils autour de 2 terrains différents, mais adjacents. Les collaborateurs du parc sportif remarquèrent qu’une petite portion de terrain n’était pas tondue. Les fils périphériques des 2 terrains adjacents étaient à cet endroits trop éloignés et le robot ne pouvaient accéder à la zone intermédiaire pour la tondre. Après une rapide reconfiguration du placement du fil, le problème fut résolu.

Des petits travaux pour tirer profit des robots à 100%

Est-il possible de confier l’entièreté des surfaces à tondre aux robots ? Oui, mais à condition d’effectuer quelques arrangements. En exemple, nous avons retiré certaines rambardes inutiles de sorte que la tondeuse robots puisse accéder aux abords du terrain. Cela nous a permis de confier au robot une tâche que nous devions effectuer manuellement. Une autre petite opération fût de bitumer une infime portion d’herbe, en dessous des filets de protection, de sorte, également, à ne plus devoir effectuer des tontes manuelles à cet endroit-là. Des travaux rapides sans impacts sur la vie du club.

L’administrateur du club le confirme : « Au départ, cela nécessite un certain investissement, mais les années de satisfaction à venir le valent complètement ! ». Il ajoute le constat, assez impressionnant, de la repousse de l’herbe à l’entrée du terrain. Même cette surface malmenée a su renaître grâce à l’action des robots de tonte.

Enfin, notez que les infrastructures sportives de Zevenaar sont ouvertes au public. Des écoles ou des colonies de vacances, par exemple, jouissent aussi de ces dernières. L’intensité des jeux à répétitions abimait les terrains. Depuis la mise en place des robots, les surfaces se régénèrent beaucoup plus rapidement et sont impeccables pour la saison de foot.

Contactez nos équipes pour plus de renseignements et un devis gratuit pour votre club.

Pourquoi opter pour une tondeuse robot professionnelle à la place de plusieurs petits robots ?

L’entretien de grandes surfaces (terrain de foot, de sport, de golf, pars et jardins publics ou encore terrain privé) nécessite une réflexion quant au choix du dispositif de tonte. Choisir plusieurs tondeuses robots ou un unique robot ? Pourquoi investir dans une tondeuse robot professionnelle en 4 démonstrations.

1. Réduction du coût de l’installation

Un seul robot nécessite qu’une station d’accueil, une alimentation électrique et un fil périphérique, à la place de deux ou trois pour plusieurs robots. Plusieurs fils périphériques augmentent les risques d’interférences. Une tondeuse robot unique vous assure une tonte sans perturbation, une installation simplifiée et une réduction des frais de mise en place. Les dépenses liées à l’approvisionnement en électricité sont considérablement plus basses pour un robot de tonte que pour une flotte de robots.

2. Pas de fil au travers du terrain

Lorsqu’on installe plusieurs petits robots, les fils traversent le terrain. Sur des terrains de sport, ces fils sont irrémédiablement coupés lors des grands entretiens (aérations, scarifications …). Tandis avec un seul robot professionnel, le fil se trouve uniquement en périphérie et ne seront donc pas endommagés lors des grands entretiens.

Terrain tondu par plusieurs petits robots

Terrain tondu par plusieurs petits robots

3. Réduction des coûts de réparation et de conservation

Plus il y a de robots, plus la probabilité d’avoir des complications est grande. Même sous garantie, une tondeuse robot en réparation perturbe l’entièreté du plan des tontes. Sans compter le temps et l’énergie perdus à contacter les services après-vente. Par ailleurs, les coûts d’entretien globaux sont plus bas pour un seul robot que pour une flotte de machines et la longévité d’un robot de tonte professionnel est incomparable à celle des plus petits robots. L’autonomie et la puissance sont plus grandes pour les modèles professionnels.

À propos de l’usure du robot, notez que la superficie que l’appareil peut couvrir n’est pas sa capacité intensive réelle. Ne choisissez pas un robot donc la capacité maximale est la superficie à tondre mais comptez une marge de 20% de capacité supplémentaire. Acheter des modèles qui seront surexploités ou opter pour des modèles qui n’auront pas la capacité d’effectuer une tonte impeccable toute l’année n’est pas un bon calcul.

4. Une tonte professionnelle, une réduction des frais d’entretien du terrain

Une pelouse coupée par un robot professionnel garantit une réduction des frais d’entretien : les coupures de paillis sont plus petites, fournissent plus de nutriments au sol et améliorent ainsi constamment la santé de l’herbe. Par ailleurs, une tondeuse robot pro est plus résistante. Elle permet de couper tous les types d’herbe et de hauteur et de franchir d’importants obstacles. Réduisant ainsi les éventuels blocages, énergivores, du système.

  • Précision de la coupe et Mulching de qualité
  • Capacité de tonte sur une herbe plus haute
  • Franchissement autonome des obstacles
  • Longévité du robot de tonte

5. Uniformité de tonte, un terrain impeccable

Avec plusieurs robots, la hauteur de coupe se doit d’être exactement la même. Si ce n’est pas le cas, même avec seulement quelques mm de différence, seule la tondeuse robot avec la hauteur de coupe la plus basse travaillera beaucoup. En conséquence, les traces de tontes que font les petits robots sont beaucoup plus marquées. En illustration, remarquez les photos de terrains entretenus à l’aide de plusieurs petits robots tondeuses et celle d’un terrain tondu par un seul robot. La qualité est nettement plus élevée sur le second. Enfin, opter pour une tondeuse robot professionnelle et non plusieurs petits robots est également un geste éco-friendly. Moins de pollution et une unique batterie et coque à recycler.

Découvrez les tondeuses robots Belrobotics pour l’entretien des terrains de foot, des parcs et des jardins publics ou d’entreprise, des terrains de golf ou des jardins privés

Terrain synthétique, hybride ou naturel ? Le tableau comparatif

Le prix du gazon synthétique : un investissement rentable ?

L’argument financier a souvent été mis en avant : « Grâce aux subventions accordées, aux heures de jeu disponibles et aux coûts de maintenance quasi nuls, le terrain synthétique est la solution la plus rentable ». Cette affirmation n’est pourtant pas exacte. Le coût de l’installation (de 400 à 500 000 euros) et de recyclage du terrain est élevé et l’argument des heures illimitées de jeu est à nuancer.

En effet, tous les clubs exploitent-ils vraiment ces heures supplémentaires accordées grâce au synthétique ? Et quels sont les coûts annexes engendrés par l’utilisation d’un terrain de nuit ?

Le gazon naturel est-il un choix durable ?

La pelouse naturelle est le choix le plus pérenne, à condition qu’elle soit bien entretenue. En effet, c’est la qualité de l’entretien du terrain qui déterminera la durabilité d’un terrain naturel et le coût de sa maintenance. L’énorme avantage de l’entretien des pelouses naturelles avec des robots tondeuses est l’efficacité et la qualité de tonte, et ce à un prix compétitif. Par ailleurs, opter pour une pelouse naturelle et une tonte robotique est un choix eco-friendly.

L’impact environnemental des pelouses synthétiques est colossal : fibres synthétiques issues de l’industrie pétrochimique, bilan carbone très négatif à la construction et coût élevé de recyclage des terrains synthétique après 10 ans d’utilisation. D’autre part, des études montrent que le risque de blessure est plus important sur terrain synthétique. Finalement, les études scientifiques se contredisent, mais il n’est pas avéré que le « rubber infill », à base de résidu de pneus automobiles, utilisé sur les terrains synthétiques ne présentent pas de risque cancérigène.

Type de terrain de sport Naturel Naturel avec robot Hybride avec robot Synthétique
Capacité
Heures jouables par année 400 heures 600 heures 700 – 900 heures Pas de limite
Jouable lors de période de gel Limité Limité Limité Légèrement limité
Coûts et maintenance
Coût de l’installation 120 – 180 000 € 135 – 195 000 € 250 – 400 000 € 400 – 500 000 €
Coût de tonte par année 4 000 – 8 000 € Aucun Aucun Aucun
Irrigation Moyen Moyen Moyen Faible
Traitement (fertilisation et pesticides) Élevé Moyen Moyen Aucun
Autre entretien (sablage, scarification, aération, …) Élevé Moyen Moyen Faible
Coût de recyclage du terrain Aucun Aucun Intermédiaire Élevé
Impact environnemental
Emissions Élevé Très faible Très faible Faible/Aucun
Déchets de tonte Élevé Aucun Aucun Aucun
Empreinte carbone totale Élevé Faible Intermédiaire Très élevé
Impact sur la santé Favorable Favorable Favorable Négative
Dissipation thermique Absorption naturelle Absorption naturelle Absorption naturelle Jusqu’à 40% plus chaud

En conclusion, pour les clubs de football de petite et moyenne taille, les terrains naturels équipés d’une tondeuse robot et une maintenance de qualité sont la meilleure alternative. Les plus grands clubs de football dans de grandes agglomérations ont intérêt à combiner un terrain de football synthétique ou hybride avec des emplacements naturels supplémentaires équipés d’une tondeuse robot.

Entretien pelouse : ce qu’il faut savoir !

L’entretien d’une pelouse dépend de plusieurs facteurs. Pourquoi parle-t-on de type de gazon ? Quelles sont les choses essentielles à savoir sur l’entretien d’une pelouse ?

Qu’est-ce que le gazon ?

Le gazon est une herbe fine et courte. La particularité de ce type d’herbe est sa sélection minutieuse : elle contient une majorité de graminées. Il existe plus de 12000 sortes de graminées. Le mot pelouse est un synonyme du terme.

Pourquoi existe-t-il différents types de gazon ?

Les différents types de gazon résultent d’une sélection de graminées. Dans quel but ? Au départ, l’enjeu est d’obtenir une couverture dense et pérenne. Puis, en vue d’améliorer la qualité des pelouses – principalement leur résistance aux piétinements – les variétés sont devenues de plus en plus spécifiques. Grâce à ces sélections pointues, nous pouvons obtenir des gazons résistants et esthétiques. Le choix du gazon sera déterminé par son usage :

  • Usage ornemental 
  • Usage détente (privé)
  • Usage sportif

Un mélange spécifique de graminées est créé pour chacune des utilisations. Il peut varier également en fonction de la région et du climat. Pour connaître les variétés de graminées à gazon plus en détail, consultez le catalogue officiel français.

Les conseils essentiels pour l’entretien de pelouse ?

Après un choix adéquat du type de pelouse, il ne reste plus qu’à l’entretenir. La mince affaire ! Voici les astuces primordiales pour une pelouse parfaite :

1Une pelouse aérée

L’aération permet une meilleure infiltration de l’eau dans les sols et une oxygénation des racines. Une meilleure pousse à l’arrivée ! Comment savoir si votre pelouse a besoin d’être aérée ? Testez votre pelouse en y enfonçant un crayon de 10cm, si vous peinez à l’enfoncer il y a des risques que votre pelouse soit trop compacte. Il existe des aérateurs manuels et des aérateurs mécaniques pour effectuer le décompactage. Il est recommandé de le faire une à deux fois par an, au printemps et/ou en automne.

2Hauteur de tonte correcte

La hauteur de tonte varie en fonction des terrains. La pelouse d’un particulier ne requiert pas la même hauteur de tonte qu’un green de golf  ou un terrain de foot! Une hauteur idéale pour une pelouse privée est de plus ou moins 3 à 5 cm.

3Régularité de tonte

Il n’y a pas de secret : une tonte régulière donne de merveilleux résultats. Il est en revanche difficile de récupérer du gazon non entretenu.

4Une herbe nourrie et irriguée

À l’instar des tontes fréquentes, la pelouse doit être nourrie et il est important qu’elle maintienne un niveau d’humidité correct. Au risque de jaunir et de se dégarnir.

Une solution pratique et efficace pour la résolution de ces tâches ? Le paillage (terme français du mulching) ! Mais attention, la technique du mulching est souvent mal comprise et laisse place à trop d’interprétations et donc de déceptions ! Découvrez les avantages et les inconvénients du Mulching pour être véritablement paré.

L’analyse de sol et le plan de fumure : les conseils de pro

Quel est le meilleur moment pour faire une analyse de sol ?

Effectuer une analyse de sol à la fin de période de pousse, en octobre – novembre, permet d’établir un véritable plan de fumure et de correction. On peut alors planifier tous les engrais nécessaires pour l’année. L’analyse se fait parfois entre janvier et mars, mais l’automne reste le choix le plus judicieux, car c’est en fonction des résultats des analyses que l’on peut faire des corrections. Prenons qu’il manque du potassium ou du phosphore, le premier peut se mettre avant ou en milieu d’hiver et le second, plus mobile, juste avant le printemps. Notez que les Centres Provinciaux agricoles permettent de faire des analyses de sol pour les terrains de foot à des prix compétitifs.

L’enjeu d’un plan de fumage personnalisé au terrain

Le plan de fumage annuel est primordial pour garantir une pelouse de qualité. En effet, les équilibres dans le sol changent d’une année à l’autre. Le taux de potassium et de magnésium par exemple variera en fonction du temps notamment. C’est pourquoi la base du plan est l’analyse de sol. Chaque période demande des doses et des types d’engrais différents. Ajouter du phosphore en début d’hiver pour rendre les cellules plus résistances au gel et en été pour lutter contre les sécheresses est recommandé. Par ailleurs, le plan de fumure est un plan directeur pour déterminer les quantités d’éléments demandés par le sol. À la clef : une réduction des dépenses et une image de club eco friendly.

Un club de foot eco-friendly

Lorsqu’on connaît les besoins du sol, les Head Groundsman des clubs sont en mesure de ne pas mettre de doses excessives de produits nocifs sur le terrain. Notez que de plus en plus de restrictions pour l’utilisation du phosphore se mettent en place. C’est un élément chimique de plus en plus décrié en raison de la pollution qu’il occasionne. Aujourd’hui il existe des bactéries qui rendent le phosphore naturel, du sol, accessible à la plante. Il se pose après un sursemis. Ces dernières permettent de réduire l’empreinte écologique d’un club ou d’un golf. Pensez à l’image que vous désirez véhiculer !

Le scalpage du terrain : différentes méthodologies

Un scalpage du terrain est-il fréquent ?

Dans le cas où le terrain est constitué essentiellement de pâturin annuel, il devient indispensable. Tous les terrains subissent les dégâts du « poa annua » (nom latin). Il n’existe, à l’heure actuelle, aucun antidote au pâturin annuel. C’est pourquoi la régénération est une étape récurrente dans la vie d’un terrain. Sur les terrains anglais, elle se fait, systématiquement, annuellement. Lorsqu’un terrain est saturé de « poa annua », il ne résiste pas à l’hiver et aux jeux intensifs. Le pelage de printemps est alors la seule solution.

Brûler entièrement le terrain ou enlever 2 à 3 cm ?

L’opération de scalpage peut se faire de 2 manières différentes : brûler entièrement le terrain pour véritablement tuer toutes les plantations ou « juste » enlever une couche de 2 à 3 cm de matière avec une machine de type Koro Topfield maker. Le nombre de passages variera en fonction du type de machine et des besoins du terrain. Après l’abrasion, le pâturin annuel en surface et une partie des graines ont été enlevées.

Pose de rouleaux de gazon ou ressemis ?

Opter pour une pose de rouleaux ou ressemer ? La meilleure façon de procéder, pour une régénération complète, est le semis de création. Si la solution des rouleaux supporte un jeu dans les 3 à 4 jours après la pose, une bonne accommodation de l’herbe à son nouveau biotope n’est pas garantie. En effet, les rouleaux ont été brusquement changés d’environnement, le gazon peut ne jamais prendre racine. Une semence in situ s’accommode directement au sol. Par contre, une régénération complète, sans plaçage, prendra entre 8 à 10 semaines. Or, les impératifs des championnats ne laissent parfois pas ce laps de temps au terrain.

Le mulching des robots tondeuses : un avantage de taille

Les tontes mulching permettent de régénérer en permanence la matière organique. Le bénéfice supplémentaire du système robotique est le nombre de tontes. La fréquence va induire des coupes plus fines donc des déchets beaucoup plus ténus qui vont être plus facilement attaqués par les microorganismes. La décomposition sera plus efficace. Ce qui évite la fabrication d’un feutre dense. Les matières vont alors être restituées très rapidement. Les tondeuses cylindriques ne sont pas en mesure d’offrir ce processus. Le mulching est aussi, en termes d’écologique, une méthode imparable. Il réduit considérablement le besoin de produits chimiques.

Un abri pour votre tondeuse robot : utile ou pas ?

Un robot de tonte peut rester dehors

Les robots tondeuses, de qualité, sont fabriqués pour rester dehors tout au long de la saison des tontes. Les tondeuses robots Belrobotics possèdent un châssis en aluminium et acier inoxydable, leur résistance et leur inaltérabilité sont donc garanties. Leur base de chargement doit, par ailleurs, se trouver dans une zone stratégique. Le robot doit aligner facilement ses contacts de charge à la station. Ne pas la placer dans coin ou près d’un point d’eau (pour les ondes magnétiques) sont des impératifs classiques.

Un abri n’est pas indispensable, mais …

Si le robot ne nécessite, à priori, pas de protection supplémentaire, l’option de l’abri peut être judicieuse pour :

  • Protéger des intempéries et d’autres dommages

La grêle, la neige, des branches ou excréments d’oiseaux peuvent avoir un effet sur le robot. Si ce dernier est exposé à de fortes intempéries ou à un risque de dégradation externe fréquemment, le couvrir s’avèrera avisé, principalement pour protéger le robot d’un point de vue esthétique.

  • Protéger des impacts de projectiles

Bien que la tondeuse robot résiste aux impacts des balles de golf, une autre utilité d’un abri est de protéger la station de charge des projectiles. Prenons le cas d’un golf ou d’un terrain de football : des balles ou des ballons perdus peuvent percuter le sonar ou bras de charge de la station et l’endommager. Dans ce cas, le grillage est une option pour protéger la station.

  • Laisser le robot se recharger à l’abri des humains

Les parcs et espaces verts publics sont des endroits où il y a beaucoup de passage de personnes. Les gens sont respectueux des robots, mais parfois par inadvertance ils peuvent bouger le robot et interrompre la charge. Dans ce cas, une petite protection comme à la plage du « Strandbad » du Lac de Thun en Suisse peut être utile.

  • Embellir le paysage

L’abri peut aussi avoir une fonction décorative. Certains propriétaires aiment personnaliser l’aménagement et choisissent cette option simplement pour la beauté de l’habitacle. À l’inverse, des ascenseurs pour robot permettent de dissimuler entièrement la machine !

Notez bien que la fonction de protection ne s’étend pas au vandalisme. Dissuader ce dernier, outre le fait qu’il soit extrêmement rare, ne nécessite pas spécialement un abri. A ce sujet, consultez notre article sur le vandalisme sur les robots tondeuses.

Les recommandations d’usage pour un abri pour robot

L’abri doit être permettent au sonar de détecter la base de chargement. Dès lors, plusieurs options sont offertes : un abri partiellement ouvert ou grillagé, un sonar externe pour laisser les ondes du sonar guider le robot, ou encore, le modèle ascenseur.

Pour toute information complémentaire, contactez l’équipe Belrobotics.

Posted in FAQ

Les robots tondeuses sont-ils sécurisés ?

Les différents systèmes de sécurité des tondeuses robots Belrobotics

1Sonar

Un système de sonar permet au robot de détecter la présence de personnes ou d’animaux ainsi que des objets à proximité de son parcours (à condition que la hauteur de l’obstacle soit de minimum 50 cm et son diamètre de 10 cm). L’alerte émise par le sonar opère instantanément un ralentissement de la course du robot.

sécurités sur les robots tondeuses belrobotics

2Capteurs de recul

Dès la première rencontre avec l’obstacle, la tondeuse robot s’arrête et change de direction. Le boudin tactile sensoriel permet une vive réaction, et ce, même en cas de très léger contact. Le robot est donc capable de faire demi-tour sans aucune intervention humaine.

3Capteurs de soulèvement

Lorsque le robot est soulevé, les capteurs de soulèvement se déclenchent automatiquement, les têtes de coupe cessent de tourner. Si l’action est causée par une intervention humaine, la tondeuse s’arrête net, si un obstacle en est l’origine, le robot manœuvre afin d’être capable de poursuivre sa tonte.

Les lames rétractables des robots Belrobotics

sécurités sur les robots tondeuses belrobotics

La sécurité est au centre des réflexions de conception des robots de tonte Belrobotics. Elle fait l’objet, entre autres, d’un brevet spécifique concernant ses lames de coupe. Ces dernières, lors de contacts avec des objets, se rétractent automatiquement. Résultat : les accidents sont minimisés (la blessure éventuelle causée par le robot sera de l’ordre d’une entaille et non d’un membre coupé) et les lames du robot restent intactes. La protection et la sécurité sont entièrement optimisées tout en garantissant une tonte impeccable. Notez que le nombre d’accidents et leur gravité sont beaucoup moins importants que ceux causés par les tracteurs de tonte.

sécurités sur les robots tondeuses belrobotics

Y a-t-il néanmoins des précautions à prendre ?

Il est vivement recommandé de débarrasser la pelouse de tout objet (comme des jouets ou des branches d’arbres encombrantes) et de maintenir les enfants et les animaux éloignés du robot lorsqu’il est en mouvement. Enfin, la manipulation du robot ou de la station de charge est interdite aux enfants et aux personnes dont les capacités physiques, sensorielles ou mentales sont atteintes. Et l’utilisateur doit avoir pris connaissance du processus d’utilisation du robot.

Prenez contact avec nos équipes de professionnels pour toute autre interrogation.

Posted in FAQ

L’option multizone des robots tondeuses

Qu’est-ce le programme multizone ?

Le multizone est une fonctionnalité des tondeuses robots qui permet à un seul robot d’entretenir des zones différentes. Par « zones », entendons des espaces distincts, soit par leur forme soit par leur fonction. En exemple, une parcelle de terrain à tondre à l’avant de la maison et une autre à l’arrière ou deux terrains de sport côte à côte. Une station de charge propre à l’option multizone est requise et une zone commune, appelée « zone de recouvrement » fait la jonction des deux espaces.

robot tondeuse option multizone belrobotics robot tondeuse option multizone belrobotics

Quels sont les avantages d’une tonte par zone ?

Que ce soit pour un terrain privé, un club de foot, un golf ou un espace vert public, le multizone améliorer la qualité de tonte globale et offre plus de flexibilité pour jouir des espaces à tondre. Concrètement, les gains pour les parcs sportifs sont nombreux :

Le robot peut fonctionner selon le calendrier d’occupation. Prenons un terrain majoritairement utilisé le weekend pour les compétitions et l’autre destiné aux entrainements, le multizone donne l’opportunité au robot de se concentrer sur le terrain inoccupé et inversement. Votre robot est constamment utile et l’efficacité de la tonte est maximale. Le retour à la station de charge prend moins de temps, le temps de travail est considérablement optimisé.

Pour l’entretien des jardins, le mutizone vous permet de programmer des heures de tonte différente pour des parties du jardin. En exemple : pas de tonte la nuit et le week-end à proximité de la maison ou encore exclure une partie du jardin pendant une période définie. Prenons le cas d’un verger en automne.

Le duo robot tondeuse et ballpicker supporte sans effort les aléas des horaires exigés. Is travaillent le jour et la nuit. Sur un driving range, lors de l’heure de pointe lorsque les joueurs s’entrainent, les balles se concentrent entre les 50 m et 150 m au centre du driving range. Le robot ramasse balle ballpicker sera alors programme pour se concentrer sur la zone de haute densité, tandis que le robot de tonte continuera à prendre soin de toute la pelouse.

Un algorithme puissant pour une logistique des tontes personnalisée

Les cycles du robot de tonte sont programmables. L’algorithme permet un paramétrage habile : une évaluation d’un « ratiod » pour chaque zone est établie. En fonction de sa taille et de son importance. Il prend en compte la croissance de l’herbe et définira la proportion de travail que demande la zone. Chaque terrain possède sa robot tondeuse, paramétrée sur mesure, pour lui servir au mieux.

Particuliers ou professionnels prenez contact avec l’équipe Belrobotics pour tout renseignement complémentaire.

Terrain synthétique vs terrain naturel : le match des avantages !

Historique et avantages du terrain synthétique

La première génération de gazon artificielle pour terrain de sport date des années 1960 et est essentiellement utilisée pour le hockey. Les premiers terrains de foot en synthétique apparaissent en 1980 en Angleterre avec la seconde génération mais récoltent de vifs reproches. On assiste même à un retour au gazon naturel obligé dans les années 1990 suite à des failles majeures de qualité et de nombreux problèmes de sécurité. Depuis les années 2000 la FIFA tente d’améliorer les conditions de jeu sur terrain synthétique en imposant des normes réglementaires. La troisième génération de pelouse artificielle a été considérablement revue.

Quels sont les arguments principaux en faveur de la pelouse synthétique ?

  • La résistance aux conditions météorologiques
  • Une utilisation plus fréquente
  • Un avantage financier

Ce dernier point est cependant à nuancer car un terrain synthétique demande – souvent oblitéré par ses partisans – également de l’entretien et n’est pas éternel (la durée de vie d’un terrain synthétique est de 10 à 15 ans). Il n’y a donc pas de gain significatif (à qualité de gazon égale).

Les avantages accordés au gazon naturel

La solution naturelle n’a pas besoin de publicité, elle est plébiscitée tant par les amateurs que les professionnels. Les avantages intrinsèques des terrains naturels :

  • Respectueux de l’environnement et neutres en carbone
  • Bénéfique pour la santé humaine
  • Elle fait l’unanimité des joueurs
  • Une meilleure rentabilité

Le dernier point est également à considérer suivant différents paramètres, selon l’utilisation du terrain notamment. Notez que le choix d’un robot tondeuse augmente considérablement la rentabilité effective accordée au naturel. Le coût d’investissement d’un terrain synthétique est de l’ordre de 500.000,- €, le coût d’investissement d’un terrain naturel entretenu par un robot est de l’ordre de 15.000,- €. Découvrez tous les avantages du robot de tonte pour l’entretien des terrains de sport.

Par ailleurs le critère environnemental n’est pas à prendre à la légère. De nombreuses études relatent les dangers sur la santé des composants chimiques de la pelouse artificielle. En outre, le recyclage d’un terrain synthétique a un coût conséquent.

Les statistiques de jeu et blessures occasionnées

Mesurer l’impact de la pelouse synthétique sur le jeu n’est pas chose aisée. Entre les échantillons épars, la différence entre des joueurs habitués à la solution et les néophytes, la pression des investisseurs, … Néanmoins voici les principales constatations :

  • Le type de terrain n’a aucune incidence sur la qualité des passes. Il y a néanmoins statistiquement plus de passes sur les terrains synthétiques. L’attaque se révèle meilleure sur le synthétique mais le nombre de centres est supérieur sur terrain naturel. Concernant les statistiques de jeu, contre toute attente, les deux solutions se valent.
  • Les habitués du terrain naturel trouveraient le synthétique physiquement plus dur à pratiquer. En particulier il serait plus difficile de parcourir le terrain sans la balle, le phénomène est-il à lier avec le nombre de passes supérieur ? En outre les joueurs familiers aux pelouses notent un manque de précision et de contrôle de la balle sur pelouse synthétique

Concernant l’incidence du terrain sur les blessures occasionnées, la question est vive.

  • Il existe pléthore d’études, certaines démontrent que des types de blessure – les entorses de la cheville et les lésions cutanées – sont favorisées par le terrain synthétique. Néanmoins la majorité s’accordent à dire qu’il n’y a pas de différence globale.  

Conclusion : balle au centre ou faux-semblant ?

robot tondeuse pour terrain de foot Belrobotics

C’est un match serré et influencé par de nombreux acteurs. Retenons que le gazon artificiel est utilisé comme alternative au naturel. La troisième génération a rectifié les majeurs inconvénients connus des pelouses artificielles. Néanmoins le gazon naturel récolte toujours les préférences des joueurs et des entraineurs.

Enfin, la pierre angulaire des deux solutions est l’entretien du terrain. La qualité, tant de la pelouse naturelle qu’artificielle (déterminée notamment via les types de remplissages), va déterminer le taux de satisfaction et la valeur accordée à l’investissement.

Curieux de connaître les secrets d’entretien des pelouses de terrain de foot et les dernières avancées technologiques dans le domaine ? Consultez notre étude de cas d’un terrain de foot  et renseignez-vous via la rubrique Entretenir du blog pour toute l’information sur l’entretien des pelouses naturelles.

Comment se débarrasser des taupes ? 5 astuces !

1Les taupes ne sont pas hémophiles !

Une contre-vérité utile à savoir pour ne plus perdre son temps. En effet, une rumeur vivace voudrait que les taupes soient hémophiles. Résultats, bon nombre de personnes fabriquent toute sorte de pièges – aussi dangereux pour les humains et les animaux de compagnies – pensant se débarrasser des taupes. Oubliez donc les tessons de bouteilles ou autres objets blessants dans vos espaces verts, chercher à les blesser est inutile et peu recommandable.

2Les remèdes naturels pour chasser les taupes

Beaucoup de remèdes naturels visant à chasser les taupes se partagent. Parmi les plus courants et les plus fiables :

  • Les poils de chien dans les galeries
  • Le sureau : soit concentré directement dans les taupinières soit en branche près de la zone à protéger
  • Les odeurs fortes de l’ail ou de l’oignon (taux de fiabilité assez faible mais moins toxique que les boules de naphtaline)
  • Un bâton planté dans l’entrée de la galerie

 

3Les pièges à taupes et les taupiers

Un taupier est par définition une personne chargée de détruire les taupes. Cependant certains – rares – taupiers ne tuent pas les taupes mais combattent l’animal tout en le préservant. Dans les deux cas, le taupier est un fin connaisseur de l’animal et leurs pièges sont dans la plupart des cas des solutions respectueuses de l’environnement. Découvrez une vidéo sur un piège à taupe posé par le taupier du Château de Versailles avec en prime, les commentaires de feu Jean-Pierre Coffe !

4Les taupes n’aiment pas les bruits et les ultrasons !

L’ouïe des taupes est très développée – a contrario de leur vue qui baisse au fur et à mesure de leur vie -. Dès lors les taupes sont extrêmement sensibles aux bruits et aux vibrations.

  • Fabrication maison

Une des méthodes courantes est de placer des bâtons surmontés d’une demi-bouteille en plastique à l’envers aux entrées des galeries. Certes peu esthétique mais efficace pour faire fuir les taupes !

  • Appareils à ultrasons

Une autre alternative fréquemment utilisée est l’achat d’appareils à ultrasons. Ces gadgets fonctionnent soit à l’énergie solaire soit à piles. Attention, il vous faudra un nombre conséquent d’appareils pour venir réellement à bout de ces locataires infernaux.

5Des tontes à répétition !

Greenmow Belrobotics

Et oui, tondre fait fuir les taupes. Néanmoins, ce n’est pas une tonte qui les fera déguerpir définitivement. À l’instar de toutes les solutions naturelles, les bruits et les ultrasons se doivent d’être répétés. La solution : les tontes à répétition ?! Oui, mais grâce à un robot tondeuse ! Dès lors : le silence mais des ultrasons constants. Et en prime une pelouse magnifique sans effort. Envie d’en savoir plus sur les robot tondeuses ? Découvrez les gammes de tondeuses robots Belrobotics. Ces maîtres de la pelouse résoudront pas mal de vos problèmes d’entretien de jardin !

Ce résumé des astuces et contre-vérités pour se débarrasser des taupes vous a aidé à y avoir plus clair ? N’hésitez pas à partager l’article sur vos réseaux sociaux.

Posted in FAQ

Comment place-t-on le fil d’un robot tondeuse ?

Comment fonctionne une tondeuse robot ?

Le trajet d’un robot de tonte s’effectue grâce à un champ magnétique généré par un signal émis de la station de charge. Le parcours du robot est délimité par un fil périphérique. Le robot tond de façon continue et de manière aléatoire au sein de ce fil périphérique, il ne tond donc pas « en bandes ». La tonte aléatoire garantit que le robot passe partout, ne fait pas de marque et offre une hauteur d’herbe constante. Contrairement aux robots tondeuses gérés par système GPS, le fil est extrêmement précis.

Une implantation du fil professionnelle

Le placement du fil avec une placeuse permet d’enterrer complètement le câble. Par ailleurs, un travail à la main ne peut s’envisager sur un grand terrain. Les saignées se rebouchent en 1 semaine.

Installer un robot sur un terrain

Le premier élément à prévoir est l’emplacement de la station de charge. Le fil doit y être suffisamment droit pour que le robot puisse manœuvrer pour aller à la station de charge.  Il doit aussi y avoir une alimentation électrique à proximité.

Le fil périphérique part de la station dans le sens des aiguilles d’une montre. L’enjeu est de border l’entièreté de la zone à tondre mais cette dernière est rarement libre de tout obstacle.

Quels sont les obstacles pour un robot tondeuse ? :

1.   Les obstacles « simples »

Ce sont des obstacles (arbres, poteaux …) qui ne nécessitent pas la pose du fil périphérique autour, car le robot pour le gérer grâce à ces sonars et ces capteurs. Pour cela, l’obstacle doit être :

a.    Suffisamment large : le robot détecte un obstacle de plus de 10 cm de diamètre avec ces sonars. Il va ralentir, le toucher et manœuvrer.

b.    Suffisamment solide : lorsque le robot touche l’obstacle, il exerce une petite pression. L’obstacle doit pouvoir résister à cette légère pression.

c.    Egal avec le sol : il ne peut pas y avoir de racines apparentes autour d’un pied d’arbres sur lequel le robot pourrait se bloquer.

Le terrain peut contenir des obstacles qui ne répondent pas à ces critères : parterres de fleurs, zones d’eau, arbres avec des racines apparentes ou avec un tronc fragile … Comment indiquer au robot qu’il doit contourner ces zones ? Différentes options d’installation pour isoler l’obstacle existent selon le cas rencontré. 

2.   Les îlots

Si l’élément à isoler se trouve à plus de 5m du fil périphérique, s’il a moins de 5m de diamètre, il peut être considéré comme un « îlot ». Il doit être délimité de sorte que le robot le contourne. Le fil périphérique rejoint l’obstacle, il le contourne puis se torsade pour revenir à sa trajectoire initiale. La torsion du fil permet l’annulation des champs magnétiques, la tondeuse robot ne prêtera donc pas attention au fil torsadé.

NB : Tant le fil torsadé que le fil périphérique sont invisibles.

3.   Les pseudo-îlots

Si l’obstacle à contourner se trouve à moins de 5m du fil périphérique ou s’il fait plus de 5m de diamètre, il est alors considéré comme un « pseudo-îlot ». La manière de procéder pour l’isoler est alors quelque peu différente : le fil contourne l’obstacle puis revient sur ces pas en concernant un écart de minimum 40cm. Cette double rangée de fil indique au robot qu’il doit faire demi-tour.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour placer le fil périphérique ?

Si certains modèles de robots tondeuses ne nécessitent pas une installation professionnelle, la pose du fil périphérique est une tâche délicate, seule une pose réalisée dans les règles de l’art garantira un fonctionnement optimal au robot tondeuse. Opter pour une qualité d’installation professionnelle vous garantit :

  • Une étude sur mesure de votre terrain avant l’implantation

Cet obstacle est-il considéré comme un îlot ou comme un pseudo-îlot ? Ce passage étroit permet-il le passage d’un robot ? Comment procéder pour gérer les différentes parties d’une surface ? Une étude de faisabilité pour l’installation d’un robot n’est pas un luxe.

  • Le choix optimal pour l’emplacement de la station de charge

L’emplacement de la station de charge se doit d’être stratégique, outre l’aspect purement esthétique. L’efficacité du robot dépendra du temps et des difficultés qu’il a pour retourner à sa station de charge. D’autre part, comme le robot manœuvrera beaucoup à proximité de la station de charge, il est, par exemple, fortement déconseillé de placer la station près d’un point d’eau.

N’hésitez pas à contacter l’équipe de Belrobotics pour demander un devis et convenir d’un RDV.

Posted in FAQ

Maintenance et entretien des robots tondeuses Belrobotics

Que peut faire le propriétaire pour préserver son robot ?

Votre tondeuse robot est autonome, elle s’occupe d’entretenir votre terrain selon une programmation établie sur base de vos demandes et des besoins du terrain.
Néanmoins certains gestes sont à effectuer régulièrement pour permettre un fonctionnement optimal du robot et lui garantir une meilleure longévité :

  • Dégager le terrain des éventuels branches ou détritus jonchant le sol
  • Veiller à ce que le terrain ne comporte pas de trous conséquents dans lesquels le robot pourrait se bloquer.
  • Nettoyer à la brosse ou au compresseur les roues et les têtes de coupe du robot (l’action est à répéter tous les 3 jours en cas de pluie et occasionnellement par temps sec).
  • Vérifier les contacts de charge sur le robot et sur la station.
    Pour les stations avec les anciens bras de charge en cuivre (antérieurs à 2016), une oxydation peut se produire.
    Il faut les poncer de temps en temps avec du papier de verre pour éviter des erreurs de charge.
  • Tous les 3 – 4 mois au minimum, les couteaux doivent être changés.

Pour des raisons esthétiques, n’hésitez pas à laver le châssis du robot à l’eau claire ou savonneuse.

Faut-il un entretien en fin de saison et à qui dois-je m’adresser pour cela ?

Une tondeuse robot nécessite, au même titre qu’une voiture, un entretien annuel.
Parcourant de 5000 km à 8000 km par an, les robots doivent être entretenus par des professionnels.
Cet entretien se fait suivant un plan de maintenance détaillé.
Le robot est démonté, inspecté, nettoyé et certaines pièces sont automatiquement changées.
Le logiciel sera mis à jour et les moteurs de roue seront graissés.
L’électronique, les sonars et le câblage sont vérifiés.

Adressez-vous à l’un des nombreux revendeurs de Belrobotics pour cet entretien annuel ou pour le moindre souci.

Où dois-je stocker le robot durant l’hiver ?

Le robot non utilisé est stocké dans un endroit à l’abri du gel et de l’humidité. À faire avant une période de repos :

  • Effectuer un dernier nettoyage avant l’entreposage.
  • Recharger une dernière fois la batterie et mettre l’interrupteur en position « off ».

La station de charge peut rester à l’extérieur si l’alimentation électrique est maintenue.

Pour plus de renseignements sur le sujet, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Belrobotics. Nous sommes à votre service !

Posted in FAQ

Quid du vol ou du vandalisme sur les robots tondeuses ?

Une localisation précise du robot

Les dernières générations de robot de tonte sont équipées d’un GPS, ce qui permet une localisation du robot en temps réel. Une alerte par SMS avertit le propriétaire et le centre de contrôle Belrobotics dès qu’un déplacement anormal survient. Le système « Track & Trace » nous informe également de la moindre anomalie de fonctionnement.

Très peu de vol de robot tondeuse

Pourquoi n’y a-t-il pas plus de vols de tondeuse robot ? S’il est aisé de pénétrer dans une propriété pour dérober un robot de tonte, le résultat sera vain. En effet, le robot ne peut fonctionner seul et l’installation de la station nécessite l’aide d’un expert pour être opérationnelle – cela est également valable pour la propriété qui lui est destinée.

Le vandalisme volontaire ou involontaire

Le vandalisme involontaire est le cas le plus fréquent et survient généralement sur les terrains publics. Diverses négligences de visiteurs – canettes ou vêtements jonchant le sol –  occasionnent des dégâts minimes. Le vandalisme volontaire est très rare. Néanmoins, si le robot subit des attaques – le poids d’une personne dessus, un retournement ou des projectiles – le système de sécurité le détecte immédiatement et en alerte le responsable.

Quelles sont les solutions face à ces incidents ?

Les assurances habitations couvrent généralement les robots contre le vol ou les dégâts. Il est important de s’informer sur le type de contrat et le plafond maximum accordé par son assurance. Si le plafond est insuffisant, le client privé peut faire une demande de « Pack jardin » à son assurance. Celle-ci couvrira le robot mais aussi d’autres meubles d’extérieur. Le client professionnel peut contacter son courtier pour une assurance Vol & Dégâts matériels pour des robots.

  • Les tondeuses robots Belrobotics sont équipés – à l’inverse des monoblocs des autres marques – d’un châssis en aluminium extrêmement solide et séparé du capot
  • Chaque pièce est individuellement remplaçable, la réparation est donc quasiment toujours possible

Pour plus de renseignements sur le sujet, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Belrobotics. Nous sommes à votre service !

Posted in FAQ

Pourquoi miser sur le robot pour l’entretien des practices de golf ?

Les dépenses liées à l’exploitation d’un golf et plus particulièrement à son équipement sont conséquentes. Comment réduire ces coûts tout en préservant une qualité de terrain idéale ?

Le practice de golf

L’importance de la zone du practice dans l’entretien des golfs n’est pas négligeable. En moyenne, 18% des équipements golfiques servent aux petites structures. Entendons le golf pitch & putt et le practice. Les 2,5 ha en moyenne de terrain de practice sont, outre une source de revenu complémentaire, indispensables à la vie d’un golf. Entraînement et enseignement s’y passent. Plusieurs paramètres sont en jeu :

  • Maximiser la praticabilité du terrain
  • Garantir une sécurité optimale
  • Respecter une hauteur de coupe identique à celle des fairways

L’entretien du practice et les ressources humaines d’un golf

L’entretien du terrain de golf est un domaine de compétences primordial pour le golf. Cependant, contrairement aux postes de greenkeeper, mécanicien et fontainier ou caddy master qui ne demandent qu’une personne attitrée, l’effectif pour le poste de jardinier est multiple et varie selon les saisons ; le climat et l’affluence des joueurs étant des données particulièrement fluctuantes. Anticiper les surcroîts d’activité n’est pas toujours chose aisée. Comment équilibrer les dépenses liées à cette saisonnalité ?

Un entretien autonome et électrique 

Une alternative au matériel traditionnel d’entretien du practice est le robot de tonte. Cette option est rentable : le pay-back d’un robot est inférieur à 2 ans, son coût énergétique est 3 fois moindre qu’un équipement thermique et la réduction du coût de la main-d’œuvre est importante. Le confort sonore du robot est à noter, une aubaine pour un environnement golfique. La combinaison gagnante est d’allier robot de tonte et ramasse balle automatique. Ces deux solutions vous permettent de :

  • Tourner le golf vers l’avenir
  • Garantir un practice de qualité 7 jours sur 7
  • Augmenter les heures d’ouverture du practice
  • Optimiser la sécurité
  • Réduire les fluctuations de coût de personnel

L’option du robot est choisie et attestée par de plus en plus de golfs. Tant les greenkeepers que les joueurs et les gestionnaires financiers en sont satisfaits. Découvrez les témoignages de professionnels sur la question du robot pour l’entretien des practices et n’hésitez pas à contacter l’équipe de Belrobotics pour établir un devis personnalisé.

Entretien du gazon : 5 astuces pour lui faire passer l’hiver !

En automne, l’herbe se retrouve parfois fragilisée par les agressions de l’été, la sécheresse, les insectes ou encore les maladies qui laissent des traces. Comment réparer la pelouse et la préparer pour l’hiver ? La marche à suivre en 5 étapes.

1Réparer les agressions de l’été

Une pelouse clairsemée ou brunie par l’été ? Fertilisez la pelouse endommagée une à deux fois durant l’automne, au début et à la mi-saison. Apporter des éléments nutritifs avant la saison froide est judicieux.

Néanmoins évitez un excès de fertilisation. En effet, les substances chimiques des engrais répandus excessivement conduisent à une brulure chimique. Résultats : une croissance excessive et un affaiblissement de la plante. Le mulching pallie le problème en apportant un engrais naturel, le paillis.

À noter également : chaque pelouse a besoin d’une composition d’engrais particulier, il n’y a pas d’engrais universel. Le type d’engrais est défini en fonction de l’intensité d’utilisation du gazon, du type de sol et de la saisonnalité.

2Laisser l’herbe respirer

Il est important de laisser l’herbe respirer. Veillez à enlever les feuilles qui s’accumulent durant l’automne. Le gazon privé d’air et de lumière réagit mal : pourriture et mousse apparaissent.

3Effectuer la dernière tonte

La dernière tonte joue un rôle dans le cap hivernal à passer. Quand l’effectuer ? Dès que le gazon ne pousse plus et surtout avant les premières gelées. À quelle hauteur la couper ? La hauteur de coupe maximale est de 5 cm. Pourquoi ? Afin de renforcer les racines du gazon. A contrario, une hauteur de gazon élevée avant l’hiver formera un tapis trop épais, propice au développement de maladies (moisissure grises ou rose des neiges).

4Minimiser les dommages de l’hiver

Pour préserver la pelouse durant l’hiver, il est déconseillé de piétiner une pelouse gelée ou enneigée. Les traces de pas sur un sol gelé peuvent laisser d’importantes taches jaunes sur la pelouse au printemps. La neige quant à elle peut brûler le gazon sous la pression des pas. Oubliez donc les matchs de foot ou les parties de golf durant cette saison.

La belle saison peut alors revenir tranquillement, ces 5 conseils appliqués réduisent considérablement les risques de dégradation du gazon en période hivernale.

Vous cherchez une solution de tonte innovante pour l’entretien des pelouses privées, sportives ou d’entreprises ? Découvrez l’expertise de Belrobotics.

Entretien terrain de foot : la révolution du robot !

Un ROI préférable aux tondeuses cylindriques

Le gestionnaire de terrain de foot se doit d’investir dans du matériel de qualité avec un retour sur investissement intéressant. Un tableau comparatif vaut mieux qu’un long discours :

 

Coûts exprimés par terrain par an Tondeuse à rouleau (30 tontes/an) Bigmow (150 tontes/an)
Amortissement
technique équipement
900 €
13.000 €, 3 terrains, 5ans
2.400 €
12.000 €/terrain, 5ans
Frais d’entretien 500 € (1.500€/3) 1.350 € (Onium + T&T)
Combustible 750 € 100 €
Evacuation herbe 4.500 € 0€
Transport A/R tondeuse 1.500 € (30 1/R @ 50€) 0€
Coût annuel
hors main d’oeuvre
8.150 €/an
Soit 1.25€/m2/an
3.850 €/an
0,59 €/m2/an
Main d’oeuvre (y cmpris nettoyage terrain < tonte) 2.250 €
30 x 3h @ 25 €/h
750 €
30 x 1h @ 25 €/h
Coût annuel complet 10.400 €/an
Soit 1,60 €/m2/an
4600 €/an
0,71 €/m2/an

 

De plus, le rapport du STRI (Sport Turf Research Institute) démontre l’efficacité de la tondeuse robot Bigmow par rapport à son aïeul la tondeuse cylindrique. Le robot obtient non seulement des résultats qui n’ont rien à envier à la méthode traditionnelle mais il la surpasse sur plusieurs points :

  • La régularité de la coupe est supérieure
  • Une diminution significative des mauvaises herbes
  • Disparition de la maladie de gazon (si le robot est affecté à un terrain, la propagation des maladies de gazon est éliminée)

 

Télécharger le rapport du Sport Turf Research Institute

Une meilleure qualité de gazon pour un jeu amélioré

Outre une diminution significative des coûts de l’entretien du terrain de foot, la tondeuse robot améliore considérablement la qualité du gazon. Or il est prouvé que la qualité de la surface de jeu influence le jeu lui-même ! Cependant il est extrêmement difficile de garantir un terrain impeccable tout au long de la saison. Le robot relève ce défi :

  • Une résistance accrue qui garantit un tapis dense, homogène et souple
  • Une hauteur de coupe régulière : le terrain est constamment préparé
  • Une tonte rase : meilleure circulation du ballon et plus de faux rebond

 

Une gestion facilitée du personnel et des infrastructures

La gestion de la main d’œuvre est une tâche délicate. Elle ne dépend pas uniquement de vous et demande des moyens financiers conséquents. Une réduction de personnel c’est un gain économique mais aussi une remarquable optimisation de gestion. Simplifiez-vous la vie tout en réduisant vos coûts :

  • Diminution des intervenants
  • Diminution des frais de transports

Le robot de tonte vous permet d’être indépendant des conditions extérieures.

Un enjeu du développement durable et un respect des normes écologiques

Le management environnemental est un enjeu sacré du 21ème siècle. Économie et écologie sont intrinsèquement liées pour le bonheur de tous :

  • 10 fois moins d’émission de CO2
  • Réduction de l’arrosage et engrais naturel grâce à un réel mulching
  • Aucune pollution sonore

Rendez-vous sur la page de la Bigmow de Belrobotics pour découvrir encore plus d’avantages et de témoignages ou demandez directement un devis personnalisé à l’équipe de professionnels des terrains de foot.

Tondeuse automatique : aussi pour les entreprises !

Les jardins privés, les golfs, les terrains de foot et de sport ont jeté leur dévolu sur la tondeuse robot. Et pourquoi pas les entreprises ? De bonnes raisons pour changer les habitudes en entreprise : gains économiques et écologiques à la clef !

Pour quel type d’entreprise ?

Le robot tondeuse est avantageux pour toutes les entreprises qui possèdent des espaces verts. Que vous soyez dans le domaine de l’hôtellerie, dans le secteur industriel ou responsable d’une collectivité : la gestion de l’entretien des espaces verts est importante. La solution de tonte automatique est à envisager – sera rentable – à partir d’une superficie de terrain de 2000 m².

Pourquoi choisir la tondeuse robot pour les espaces verts en entreprise ?

1ROI et efficacité

Le coût d’entretien des pelouses n’est pas négligeable. Savez-vous que plus de 70% du prix de la tonte représente la main d’œuvre ? Avec un robot vous économisez la totalité du prix de la main d’œuvre mais aussi une partie de la facture énergétique. Faites des économies tout en obtenant une qualité de tonte supérieure.  

2Facilité de gestion et indépendance

Outre le coût direct de l’entretien des espaces verts, les coûts indirects sont nombreux : problèmes avec les prestataires, multiplication des sous-traitants, gestion de situation de crise en haute saison, … Le confort absolu que vous offre la tondeuse automatique est l’indépendance. Peu importe les conditions météorologiques ou les facteurs extérieurs : la pelouse sera impeccablement coupée en toutes circonstances. 

3Image et marketing écologique

L’image d’une entreprise dépend de plusieurs facteurs. Le cadre est un élément hautement symbolique qui joue un rôle prépondérant sur l’image de la société. À l’instar d’une pelouse privée, les espaces verts en entreprise transmettent un message. Veillez à ce que ce dernier soit positif !

Par ailleurs, l’importance du marketing écologique ou marketing vert n’est plus anecdotique. Tant sur vos prospects que pour sur vos employés, opter pour une solution respectueuse de l’environnement a un impact tangible. Un engagement environnemental porte ses fruits :

  • Meilleure compétitivité face à la concurrence
  • Bien-être des salariés et valorisation de l’image interne
  • Une communication transparente et un positionnement écologique à la clef

Le robot tondeuse comme solution de tonte pour les espaces verts de votre entreprise vous intéresse ? Contactez Belrobotics pour un devis personnalisé et gratuit. Et n’hésitez pas à consulter les différents articles et vidéos du blog pour récolter un maximum d’informations sur les robots tondeuses et l’entretien des pelouses en général !

Aménagement de jardin : prévoyez un robot !

En matière d’aménagement de jardin, tous les goûts sont dans la nature ! Néanmoins il y a des bases essentielles à connaître pour garantir un jardin pérenne et facile à vivre. Vous possédez un grand jardin ? Pensez dès lors à envisager la tondeuse robot pour une facilité de gestion d’entretien et une quiétude complète.

Le robot tondeuse, un allié de taille !

Pourquoi la tondeuse robot séduit-elle tant les propriétaires que les jardiniers professionnels ? Le robot de tonte n’est plus à ses balbutiements, constamment remis en question et comparé à d’autres solutions de tonte professionnelle, il est devenu l’élément incontournable à toute grande propriété (dès 2000 m² le robot est économiquement justifié).

  • Gain de temps et d’énergie
  • Coût de main d’œuvre diminué
  • Pelouse impeccable indépendamment des éléments extérieurs
  • Solution écologique et nuisance sonore inexistante

Vous possédez ou vous envisagez plutôt l’achat d’un tracteur tondeuse ? Lisez attentivement les 5 raisons d’opter pour le robot.

Aménagement de jardin et robot tondeuse : des règles à suivre ?

Oui, bien que le robot s’adapte au jardin et non l’inverse. Il est préférable – dans la mesure du possible – d’aménager le jardin en pensant à l’intervention du robot.

  • Les escaliers

Les robots de tonte sont actuellement incapables d’emprunter un escalier. Dois-je dès lors renoncer à un aménagement de jardin composé d’un escalier ?! Non évidemment !  Mais songez à laisser un autre passage au robot ou envisagez le fait de devoir déplacer le robot à la main dans l’autre zone. La problématique des pentes de jardin est abordée à la dernière question.

  • Largeur de passage

La largeur de passage pour le robot varie en fonction du modèle de robot. La largeur de coupe varie en fonction des besoins. Mais comptez pour une propriété privée une largeur de passage minimale de 250 cm. En sachant qu’un écart de 200 cm minimum entre deux arbres ou un arbre et une clôture est requis tant au niveau esthétique que pratique (nécessaire pour le développement de l’arbre), les exigences du robot tondeuse ne sont pas contraignantes.

  • Les obstacles

Un robot de qualité envisage aisément les différents obstacles posés par l’aménagement de jardin. La protection des parterres de fleurs, arbres et de tous types d’aménagements paysagers est assurée. Il n’y a donc pas de mesure particulière hormis une installation minutieuse du robot par des professionnels. Aussi, les modèles de Belrobotics sont équipés d’un sonar, ils approchent les obstacles en douceur. Résultats : aucun dégât et une sécurité absolue. Notez bien que la vitesse de croisière du robot sera obtenue sur les surfaces dégagées.

La tondeuse robot et les jardins en pente ?

Qu’en est-il de la pente de jardin ? Le robot est-il habilité à une surface difficile ? Oui mais certains modèles sont plus adaptés aux pentes et aux obstacles particulièrement dangereux.

  • Des pentes jusqu’à 30% pour les principaux modèles et jusqu’à 45% pour le plus grand modèle
  • Roues à relief et moteur puissant : sécurité et efficacité tout terrain !

Intéressé par la solution du robot tondeuse ? Prenez connaissance de l’ensemble des informations utiles et les réponses à vos questions dans la rubrique Choisir du blog de Belrobotics et consultez également la vidéo sur les robots tondeuses dans des espaces privés

Robot tondeuse : comment le choisir ?

Vous projetez d’opter pour un robot tondeuse comme solution de tonte ? Comment choisir sa tondeuse robot sans faire d’erreur ? À quoi prêter attention ? Soyez attentif à plusieurs critères pour profiter réellement des avantages du robot !

Le terrain et les obstacles

Une indication trop souvent laissée de côté car il ne fait pas le bonheur de tous les revendeurs : tous les terrains ne sont pas praticables par le robot !

  • Des aménagements de jardin particuliers ? Vérifiez les critères à remplir pour qu’une tondeuse robot puisse remplir son job parfaitement. Et prévoyez toujours un robot avec un programme multizone si la surface de tonte est divisée en plusieurs parcelles (l’avant et l’arrière du jardin sont reliés par un chemin par exemple).
  • Pour ce qui concerne les pentes de terrain : les robots de tonte peuvent assurer une pente de maximum 30%. À l’exception du Bigmow de Belrobotics qui peut gravir des pentes de 45%. 

Par ailleurs, une erreur fréquente est de ne pas considérer les particularités du terrain lors du choix du modèle. Or ces derniers ont une forte incidence sur l’efficacité du robot.

La superficie de tonte mais pas seulement …

Les modèles de tondeuses robots sont généralement classés par capacité de surface de tonte. Soyez vigilant car choisir un modèle uniquement sur base de cette capacité annoncée se révélera souvent une perte économique. Pourquoi ?

  • La capacité maximale de tonte est calculée sur un terrain sans obstacle
  • Un mauvais choix entrainera une sous-capacité du robot : baisse de longévité du robot et de qualité de la tonte !

Ne passez pas à côté des bénéfices du robot. Un robot en sous-capacité se révélera très vite un achat superflu et non pérenne. En outre les modèles étudiés pour de plus grandes superficies possèdent bien souvent des fonctionnalités plus évoluées :

  • Plusieurs têtes de coupe flottantes et une programmation multizone
  • Un temps de charge réduit
  • Un système de sécurité et de contrôle à distance élaboré

Privilégiez l’installation professionnelle du robot

Vous trouverez diverses documentations concernant l’installation d’un robot tondeuse mais rien ne vaut une installation professionnelle. La comparaison avec d’autres achats nécessitant une mise en place professionnelle est aisée. Préférez toujours une mise en place optimale et un service après-vente. Les déceptions suite à une installation de robot par une personne privée sont nombreuses.

En conclusion : ne faites pas les choses à moitié ! Offrez-vous un robot de qualité, 100% autonome et réellement silencieux. Il ne s’agit pas seulement de ne plus avoir besoin d’humain pour tondre mais d’éliminer l’entièreté des désagréments liés à la tonte. Faites ce que vous voulez et quand vous le voulez, le robot travaille pour vous et sans vous gêner.

Tracteur tondeuse : 5 raisons d’opter pour un robot !

1Le robot, ce jardinier silencieux

Le premier argument est évidemment l’entière autonomie du robot. A contrario, son aïeul demeure dépendant de l’humain. Oui, mais…

  • « J’aime jardiner, ça me détend.Tondre assis sera plus confortable »
    Pensez-vous qu’être, certes assis, balloté – et toujours accompagné d’un bruit assommant -, sera réellement plus plaisant ?
  • « Je ne veux pas me séparer de mon jardinier »
    L’enjeu n’est pas de se séparer d’un jardinier mais de laisser la tâche ingrate et bruyante de la tonte au robot ! Et ainsi gagner du temps pour d’autres postes ou réduire le temps de travail d’un employé.

Ne négligez pas l’impact du bruit sur la santé. De nombreuses études relatent l’effet néfaste du bruit sur le système nerveux et cardiovasculaire. Le danger est présent dès 80 dB, le bruit d’une tondeuse à gazon classique est en moyenne de 95 dB. Pour plus d’informations sur le bruit et ses conséquences consultez les articles du CIDB, le Centre d’information et de documentation sur le Bruit

Le robot tondeuse devient le jardinier rêvé : discret et silencieux. Le tracteur tondeuse continuera quant à lui à littéralement vous casser les oreilles !

2Pensez à l’écologie !

Que vous soyez écolo ou non, miser sur les solutions de demain est un pari gagnant. En effet, choisir le tracteur tondeuse n’est pas se tourner vers l’avenir. Débarrassez-vous du carburant, passez aux solutions vertes. Désormais, réduire son impact écologique n’est plus qu’une simple tendance mais une véritable exigence.

Professionnel ou particulier, faites un choix d’avenir : respectez l’environnement et inscrivez-vous dans le développement durable. Branding écologique, confort et économies sont à la clef !

3Exigez une tonte parfaite

La fonction de base d’une tondeuse est de couper l’herbe des gazons et pelouses en vue de l’obtention d’une surface d’une hauteur régulière. Mais outre une longueur de tonte régulière – qui n’est pas évidente à obtenir avec toutes les tondeuses – il s’agit d’obtenir une tonte bien verte, garnie et débarrassée de toute impureté. En ce sens le robot tondeuse vous facilitera considérablement la vie avec…

4… un réel muching

Le robot tondeuse effectue un véritable mulching sans effort ! En effet, la technique du mulching  ne peut s’effectuer correctement que si la tonte est régulière ! En d’autres termes, de nombreuses personnes choisissent un tracteur tondeuse de type mulching mais sont souvent déçues des résultats car ce dernier exige des tontes fréquentes. Une tondeuse classique de type mulching nécessite jusqu’à 3 tontes par semaine en saison sous peine de laisser des résidus trop importants !

5Une herbe sans impureté

Le robot tondeuse élimine automatiquement les indésirables ! Dites adieu aux mauvaises herbes, aux maladies du gazon, aux taupes et à tout autre dégât du sol sans la moindre peine. En conclusion, l’alternative du robot est un investissement intelligent dont vous serez plus satisfait encore qu’un tracteur tondeuse. S’offrir un robot tondeuse c’est oublier définitivement l’entièreté des désagréments liés à la tonte manuelle et autoportée.

Aiguisez votre choix en découvrant les robots tondeuses Belrobotics 

Ramasse balle de golf : pourquoi miser sur le robot ?

Des économies

Un des principaux arguments est le gain économique. Si à l’achat le robot ramasseur de balle représente un investissement, la rentabilité de ce dernier sera meilleure. Vous y gagnerez rapidement : une meilleure gestion du personnel et une accessibilité illimitée.

  • Facilité de gestion et personnel réduit

Contrairement aux autres solutions de pointe employées actuellement, le robot est totalement autonome. Une seule machine pour un travail de pro. A contrario du ramasse-balle traditionnel qui, malgré ses évolutions, demeure dépendant d’une solution tractée (un ssv utilitaire) nécessitant un pilotage humain. Cette réduction de personnel est d’autant plus prisée car délicate : les ressources humaines pour cette tâche sont saisonnières et doivent idéalement variées rapidement selon la demande. Il est extrêmement difficile de trouver un personnel aussi flexible et disponible. Grâce au robot, la gestion du personnel devient aisée !

  • Practice disponible et sécurité absolue

Le robot vous assure un travail continu : imaginez 24h sur 24h et 7 jours sur 7 un employé à votre service ! Dès lors, le practice est constamment disponible et agréable à fréquenter. Même aux heures les plus prisées, le driving range est parfaitement maitrisé et ce en vous garantissant une sécurité parfaite. Évitez ainsi tous types d’accidents causés par le ramassage de balle.

  • Aucune perte de balles

Plus anodin mais non négligeable : le robot garanti la récupération de toutes les balles dans un parfait état. Là où ses cousins ont la fâcheuse tendance à enterrer sous la pression plusieurs milliers de balles annuellement, le robot vous les rend toutes récupérables !

Du matériel écologique

Opter pour le robot ramasseur de balle c’est miser sur l’économie de demain. Réduire son empreinte écologique est devenu un enjeu important pour toute entreprise. Investir dans les technologies vertes n’est plus uniquement l’apanage des grandes sociétés mais devient une réelle exigence. Le branding écologique est bénéfique pour tous. Détournez-vous des énergies fossiles inutiles, il en est plus que temps !
Concrètement, le robot ramasse-balle c’est :

  • Une réduction de 90% de rejets de CO2 (à l’instar des machines thermiques équivalentes)
  • Une consommation similaire à celle d’un réfrigérateur
  • Aucun gaz d’échappement, aucune odeur

Une quiétude et une performance imbattable

Si le silence est bénéfique à la santé, il est capital à la concentration. Un golf est par définition un endroit qui se doit d’être calme. L’étiquette est établie et chaque joueur est prié de faire silence lorsque qu’un golfeur joue. Les infrastructures d’entretien ne devraient-elles pas instinctivement suivre ce même code de conduite ? Imaginez une action constante sans aucun bruit perturbateur.

Quant à la performance robotique, cette dernière surpasse toutes les solutions du marché :

  • Jusqu’à 12 500 balles collectées par jour
  • Retour à la base et rechargement totalement autonome
  • Programmation agile facile
  • Ramassage silencieux et systématique
  • Protection des balles assurée

 Les seuls coups dont vous pouvez être sûr du résultat sont ceux que vous avez déjà joués.  Byron Nelson

Ayez un coup d’avance, misez sur le seul et unique robot ramasse balle de golf du monde, le Ballpicker de Belrobotics.

Mulching : explication en 5 points !

1Qu’est-ce que le mulching ?

Le mulching est une technique de tonte qui hache finement la pelouse de manière à pouvoir la laisser reposer sous forme de particules après le passage de la tondeuse. Le mulching s’effectue via un équipement de lames spéciales et d’un obturateur d’éjection, un « kit mulching », disponible sur certaines tondeuses. Le terme est un anglicisme qui signifie « paillage » : résultat de l’action de couvrir le sol avec des matériaux organiques. Dans ce cas, l’herbe tondue.

2Quels sont les avantages du mulching ?

En théorie, le mulching est bénéfique car :

  • Il évite le bac de ramassage = 30 % de gain de temps durant la tonte !
  • Il fertilise naturellement le gazon : le paillis, résultat du mulching, est un engrais naturel
  • Le paillis retient l’humidité du sol en été = une pelouse protégée de la sécheresse

Conclusion : une pelouse tondue de près, garnie en toute circonstance et plus belle de jour en jour. Oui, mais… En pratique, c’est une autre histoire. Pourquoi ?

3Les inconvénients du mulching

Les services après-vente des kits mulching – ou des tondeuses mulching – semblent accablés de plaintes ! En cause : le concept en théorie ne concorde pas avec la mise en pratique. Car ce que l’on ne vous dit pas :

  • Pour être efficace le mulching nécessite 2 à 3 tontes semaines ! Car le paillis fertilise le sol donc l’herbe pousse plus belle mais aussi plus vite !
  • Des problèmes de bourrages fréquents causés par un manque de régularité des tontes : le mulching ne se pratique pas sur une herbe haute
  • À la longue, une production de feutre est possible
  • Les éjections peuvent être désagréables et gêner la personne qui tond

4Un mulching idéal sans effort ?

Quelle est la solution ? Comment sortir du cercle vicieux du serpent se mordant la queue : Oui, je veux une magnifique pelouse tout en réduisant mes efforts mais la technique du mulching est tellement nourrissante qu’elle demande in fine plus d’entretien ! Contournez les exigences du mulching tout en conservant ses bienfaits en optant pour le robot tondeuse.

  • Un réel mulching : la technique est utilisée de manière optimale et est entièrement automatisée par le robot
  • Vous ne bénéficiez que des avantages, les inconvénients du mulching disparaissent

Quant à la production du feutre, cette dernière se voit réduite si les tontes sont rapprochées, donc si le principe du mulching est utilisé idéalement, comme il est énoncé en théorie. Voir l’explicatif en vidéo dans l’émission Jardins et Loisirs.

Envie d’en savoir plus sur les tondeuses robots ? Découvrez Belrobotics, The Grass Masters !